Le Collège Poudlard

Venez parfaire votre éducation magique dans notre illustre collège !


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerLe Registre de Serpentard FBConnexion

Partagez
 

 Le Registre de Serpentard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Christopher Ulrick Blake
Elève de 6ème Année à Serpentard
Elève de 6ème Année à Serpentard
Christopher Ulrick Blake

Messages : 12

Né(e) le : 01/10/2002
Age : 16

Où à Poudlard ? : Dans le bureau d'Ely


Caractéristiques
Compétence: Niveau 5
Particularité: Aucune
Baguette: 31,3 cm, bois de Vigne et nerf de coeur de Dragon

Le Registre de Serpentard Empty
MessageSujet: Le Registre de Serpentard   Le Registre de Serpentard Icon_minitimeLun 29 Aoû 2016 - 15:26

[Bon, j'avoue, on a pas fait dans la gaieté absolu... si ça pose un problème, dites-le on rectifiera *même si ça risque de modifier la psyché de nos perso* ]





Christopher Ulrick Blake
« Ca se voit, là, que je fais un Serpentard ? »  
Identité


Nom : Blake
Prénom : Christopher Ulrick
Surnom : P'tit Chou par Eliane

Nationalité : Anglais
Âge : 15ans
Date de Naissance : 1er Octobre

Maison : Serpentard
Année : 5ème à la rentrée de Septembre
(mon perso à une année de retard par le fait qu'il soit né en octobre)
Baguette magique : 31,3 cm, composé de bois de Vigne et dont le cœur magique est un nerf de cœur de Dragon. C'est une baguette semi-rigide, particulièrement puissante mais caractérielle.

Famille

Père : Gédeon Blake, Moldus, décédé
Mère : Alana Blake, Sorcière, décédée
Sœur : Eliane Willow Blake, (future) Concierge à Poudlard




Allons un peu plus loin...



Caractère : Au premier regard, on remarque tout de suite que Christopher est un garçon très distant envers le monde. Il parle peu, il est méfiant et il lui faut du temps pour accepter quelqu'un dans son périmètre. Il ne sait pas du tout se faire des amis, en prime, ce qui n'arrange pas le tableau. Pas qu'il soit particulièrement méchant ou agressif, même pas, mais il se méfie du monde. Il a grandit avec la crainte qu'un jour on vienne le séparer de sa sœur et a du coup beaucoup de mal à faire confiance à autrui ou même à simplement se détendre, comme s'il devait toujours être sur ses garde alors que finalement aujourd'hui elle est sa tutrice officielle... enfin, prudence est mère de sureté comme on dit et de toute façon c'est plus fort que lui.

Il est intelligent, et à surtout la faculté de retenir assez facilement les choses qu'il entend (il a une très bonne mémoire auditive) ce qui fait qu'il est peut-être un peu trop sur de lui. Habituer à dire en toute franchise ce qu'il pense et ressent puisqu'on faisait ainsi à la maison il a tendance à dire ce qu'il pense, à tout le monde, et sans vraiment mettre de gant ce qui peut lui apporter quelques ennuis (notamment avec ses ainés et professeur) mais malgré son caractère c'est tout de même un bon garçon. Ambitieux,il veux également avoir un métier prestigieux et surtout qui rapporte réellement, pas pour une quelconque gloire personnelle mais pour pouvoir subvenir entièrement a tous les besoin de sa sœur et, enfin, lui rendre la pareille pour toutes ses années ou elle c'est sacrifier pour lui.

Son humour un peu douteux est principalement basé sur le sarcasme, ce qui va parfaitement avec son allure froide mais qui peut être un peu déstabilisant.

Apparence physique : Chris est un jeune plutôt pas mal au premier abord. Ce n'est pas forcément un canon qui fait tomber toutes les filles (ou les garçons ne soyons pas sectaire) comme des mouches mais il est plutôt agréable à regarder. Il possède de beaux cheveux noir aux reflet plus clair qui semble particulièrement soyeux mais ce que l'on remarque souvent chez lui ce sont ses yeux d'un bleu clair tranchant particulièrement mais qui donne le charme principal à son visage. Plutôt grand du haut de ses 1m76 (alors qu'il n'a que 15 ans et va encore grandir), il possède une musculature discrète mais présente et une allure générale svelte sans être maigre.

S'il semble la plupart du temps distant, difficilement approchable et 'dans son monde', il suffit qu'il pose les yeux sur sa sœur ainé pour semblé beaucoup plus abordable, voir même adorable d'ailleurs ce qui peut être assez perturbant.

Coté vestimentaire, et même s'ils porte principalement l'uniforme de Poudlard, il est assez soigneux. il préfère les chemises aux tee-shirt et les pantalons cintré aux jeans. Ça lui arrive de s'habiller un peu moins strict, soit, mais il n'est pas très à l'aise dans des tenues trop décontracté, comme si ça ne lui correspondait pas du tout.

Signe distinctif : Il porte des lunettes pour lire. Le reste du temps il n'en a pas besoin.



Attention, là, ça va parler de moi

Le jour ou Christopher est né, ce ne fut pas du tout un jour joyeux. Même si la grossesse d'Alana, sa mère, c'était très bien passé quelque chose dérapa complètement à la maternité moldu ou son mari l'avait emmené et elle mourut d'une hémorragie massive en lui donnant la vie... La faute à pas de chance... Mais cette mésaventure pesa lourdement sur le reste de son existence. Car si sa mère aurait été heureuse de l'avoir et que sa sœur ainée l'attendait sagement à la maison, le fait qu'il 'tue' sa mère en venant simplement montrer sa frimousse au monde fit que son père ne put que le détester. Enfin, quelque part il l'aimait aussi, probablement, mais il aimait encore plus sa femme et ne supportait simplement pas de le voir, alors qu'il lui ressemblait clairement, même aussi minuscule qu'il pouvait l'être à cette époque.

Heureusement Eliane pallia a ce manque d'amour parental avec la plus grande opiniâtreté. A peine ramener de la maternité à la maison, et même si elle avait elle aussi perdu sa mère, elle c'était occupé du nouveau né avec succès. Chris était un bébé très sage, il ne pleurait presque jamais ou vraiment peu comme si il savait compris quelque part qu'il devait être sage. Il fit même ses nuit relativement tôt ou tout du moins ne pleurait pas et attendait simplement qu'on vienne le chercher le matin, simplement. Enfin, de tout ça il ne s'en rappelle plus bien évidemment mais il arrive à sa sœur de lui raconter... peut-être enjolive-t-elle les choses qui sait...

Une chose n'est plus a prouver pourtant, c'est qu'il c'est toujours montré éveillé pour son age. Il marchait déjà à 10 mois et parlait même à 15 mois sans trop de soucis (pas des phrases construites, bien sur il n'a pas un QI qui crève le plafond mais il pouvait se faire comprendre sans problème). Il faut dire que sa soeur n'avait pas grand monde en dehors de lui à qui parler (et elle peut se montrer bavarde) et que Chris a toujours eut une mémoire auditive, ca aide.

Quoi qu'il en soit, et alors qu'il avait quasiment 2 ans, il se passa quelque chose de pas tout à fait habituel. Son père, qui jusque là l'ignorait ostensiblement, décida qu'il voulait faire une photo de lui et sa sœur pour son anniversaire. C'est la première fois qu'il vit cet homme qui avait toujours été froid sourire... et aussi la dernière a vrai dire. Mais Eli a l'air tellement heureuse sur cette photo, dernier vestige qui lui reste de cette époque, que ca a dut lui faire vraiment plaisir... Quelques jours a peine après se clicher, et alors qu'il faisait usage pour la première fois de ses don magique en faisant voler son doudou et prouvant ainsi qu'il était un vrai sorcier, ils découvrirent que bien loin d'aller bien, ce sourire et cette photo était surtout son dernier chant du signe avant son suicide. Il c'était pendu à une des poutre de la cave.

Enfin, lui heureusement, il ne s'en souvient pas vraiment à vrai dire, même s'il a assister à la découverte du mort blotti dans les bras de sa soeur. A vrai dire il n'a même aucun souvenir de se père, sa seule famille à toujours été Eli à ses yeux. C'est elle qui lui a apprit à marcher, à parler, à lire et à écrire aussi. Enfant attentif et curieux, il a eut très vite le gout de l'apprentissage et de la lecture. C'était amusant de faire la lecture pour sa grande soeur, de parcourir les grimoire que leur mère avait laisser dans la bibliothèque, sur la table de la cuisine, alors que la petite fille préparait à manger. C'est surtout Eliane qui a beaucoup souffert de ses malheurs, Chris lui a eut une enfance plutôt heureuse...

Les choses pourtant faillirent se gâter sérieusement quand sa sœur, enfin majeure, décida de devenir officiellement sa tutrice légale. Chris n'avait que 10 ans mais il s'en souvenait très bien : même s'ils avait toujours un peu eut peur que quelqu'un du ministère ne se rendent compte qu'ils étaient livré à eux-même et qu'ils avait d'ailleurs, monter une stratégie pour se retrouver si quelque chose du genre se produisait, se heurter volontairement au système fut une profonde source de stress pour la fratrie. Mais Chris avait heureusement de bonne base solide dans les acquis de base et le fait qu'il avait lu a haute vois pas mal de grimoire maternel à sa sœur (et on vous le rappelle, il a toujours eut une très bonne mémoire auditive) lui avait même donner quelque point en magie... Et puis, même a 10 ans il savait bien qu'il ne voulait pas quitter sa sœur et avait déjà toucher deux mots aux inspecteurs sur le fait que de toute façon, il s'enfuirait si on tentait quoi que ce soit, on autorisa finalement Eliane a s'occuper officiellement de lui (il doute bien sur que ses menaces y soit pour quelque chose mais sait-on jamais).

Recevoir sa lettre de Poudlard fut également un autre problème pour Chris. Lui, il n'avait pas spécialement envie de quitter sa sœur et ce qu'il apprendrait au collège de magie, il était persuadé (probablement à tord) qu'il pourrait l'apprendre seul alors il n'avait vraiment pas envie d'y aller... c'est probablement la seule fois ou Eli réussit à lui résister quand il y songe, lui qui arrive toujours à la ranger à ses choix... Mais là, pas question qu'il n'aille pas étudier comme n'importe quel garçon de son age, parait-il. Enfin, il fallut bien écouter son ainé, il n'avait de toute façon pas le choix...

Sa première année à Poudlard fut passablement banale. Envoyer à Serpentard, il ne se fit pas d'ami et ne parla d'ailleurs pas à grand monde, à tel point d'ailleurs que les autres élèves de sa maison et de son année avait finit par l'ignorer, comme s'il n'était pas là. Pas que ça le dérangeait de toute façon. Son temps libre, il le passait à étudier le maximum de chose ou a écrire de longue lettre à sa sœur ou il lui faisait le rapport détailler de ce qu'il se passait pour lui dans cet endroit loin d'elle. Bien sur, il rentrait pour absolument toutes les vacances pour passer un maximum de temps avec elle même si elle travaillait beaucoup... D'ailleurs, il ne pouvait s’empêcher de d’inquiéter...

Les années suivantes ne furent pas spécialement différente, il était toujours dans le haut du panier des élèves sans forcément être le meilleurs, il n'avait toujours pas vraiment d'ami en dehors des livres et s'il racontait toujours tout ce qui lui arrivait à l'école de magie, il minimisait aussi énormément les choses bizarre qui aurait pu inquiéter sa très chère sœur. En fait, le seul truc vraiment notable fut quand il appris que le concierge quittait l'établissement, un peu avant le départ de celui-ci (ca aidait d'petre aussi discret que lui, tout le monde parlait sans faire attention à ce qu'il pouvait bien entendre) et Eliane fut probablement la première personne à le savoir... et comme il avait déjà, par le passer, envoyer des demande de poste de la part de sa sœur même si aucune n'avait aboutit avant (il voulait vraiment qu'elle travaille à Poudlard pour être plus proche d'elle), son nom n'était pas totalement inconnue au château... peut-être pour cela qu'on avait d'ailleurs finit par lui donner sa chance...

Mais cette fois, l'année promettait d'être enfin intéressante pour le plus jeune de la fratrie Blake...



En Conclusion...


Loisirs : Chris a tendance à se plonger dans un livre pour un oui ou pour un non. Il ne lit pas forcément d'ailleurs quand il le fait mais il a ainsi un alibi pour ignorer allégrement le reste du monde. Mais il aime également lire bien entendu. Il aime aussi beaucoup passer du temps sœur à regarde la nature et surtout à expérimenter en sortilèges. En fait, il aime beaucoup inventer des formules et voir ce que ça donne, voir si ça a l'effet qu'il souhaite ou si cela diffère un peu de ce qu'il a dans la tête. Le brun s'intéresse aussi pas mal à la botanique et surtout leur utilisation en potion même s'il n'est pas spécialement douer pour ça, malheureusement. Chris apprécie en fait surtout les activités solitaire... A une exception prêt puisqu'il adore, aussi, passer un maximum de temps avec sa sœur... (il est probablement un peu trop fusionnel mais il le vit bien)

De plus, et même s'il le cache, Chris est un garçon ayant tendance à la mélancolie et il n'est pas rare de le voir décrocher et se perdre sans raison apparente, dans son monde intérieur...

Habitudes : Plonger la tête dans un livre même quand il ne lit pas, mordiller les branches de ses lunettes ou les bout de ses plumes lorsqu'il réfléchit à ce qu'il va écrire.

Ce qu’il/elle espère devenir : Il n'est pas encore tout à fait fixé, il y a tellement de possibilité... mais il faudra gagner beaucoup avec le moins d'indisponibilité possible pour entretenir sa sœur tout en passant le plus de temps libre possible. Un emploi a prestige serait aussi assez cool il l'avoue...


[Ma tortue va aussi poster bientôt mais il faudra attendre encore un peu... Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Kathlynna Rhiánne Every
Elève de 6ème Année à Serpentard
Elève de 6ème Année à Serpentard
Kathlynna Rhiánne Every

Messages : 2

Né(e) le : 02/09/2002
Age : 17

Où à Poudlard ? : Qui sait...


Caractéristiques
Compétence: Niveau 5
Particularité: Métamorphomage
Baguette: 28,2 cm, bois de vigne et poil de Kneazel

Le Registre de Serpentard Empty
MessageSujet: presentation a classer   Le Registre de Serpentard Icon_minitimeDim 3 Mar 2019 - 18:38

Kathlynna Every

Nom : Every
Prénom : Kathlynna Rhiánne

Surnom : Kathy, quasiment personne ne l’appelle Kathlynna

Nationalité : Ecossaise, Kathy est née à quelques kilomètre de Kirkwall  sur l’archipel des Orcades

Age : 16 ans, née le 2 Septembre 2002

Maison de préférence : Serpentard, 5ème année

Baguette magique : 28,2 cm, bois de vigne et poil de Kneazel. Cette baguette à la fois noueuse et semi-rigide est robuste mais élégante. Son cœur magique la rend particulièrement dévouée à son porteur mais aussi méfiante envers les autres. Porté par les sorciers à la fois curieux et renfermée, elle est particulièrement adaptée pour les sortilèges de métamorphose.


Apparence physique : Kathy est une jeune femme au long cheveux d’un noir mordoré et aux yeux en amande d’un bleu-vert éclatant. Elle les dissimule derrière sa frange droite ainsi que de grande lunette noire à monture fine qui lui mange la moitié du visage. Sa peau, peut-être un peu trop blanche, lui donne l’air de ne jamais mettre le nez dehors ou presque. Elle possède également des lèvres fines et rosée qui s’harmonisent plutôt bien avec le reste de son visage. Elle n’est pas spécialement la première fille qu’on remarque dans une pièce, loin de là même, mais quand on prend la peine de la regarder sérieusement on ne peut pas nier qu’il se dégage quelque chose de son visage fin.

De taille moyenne, ni trop petite ni trop grande, elle est probablement un peu fine mais cela lui donne un air élancé de petite poupée fragile. Elle est portant parfaitement constitué et ceci n’est qu’une apparence. Elle possède par contre de long doigts fin aux ongles parfaitement entretenue qui aurait fait de parfaite main de pianiste… si elle savait jouer de cet instrument (ce qui n’est pas le cas). Quand elle n’est pas en uniforme, elle porte souvent de long châles ou des gilets, sans vraiment de forme, mais super confortable, et principalement de couleurs sombres. Elle aime à être à l’aise dans ses vêtements à défaut d’être à l’aise avec ses camarades.

Signe distinctif : Métamorphomage



Histoire


Famille : Ses parents, Joshua et Myrthle Every, sont tous les deux d’anciens élèves de Poudlard, de Serdaigle. Ils possèdent une boutique d’apothicaire dans la petite ville de Kirkwall. Elle a également un oncle, Jarod, du coté de sa mère qui travaille à Londres dans l’industrie de la musique. Kathy est fille unique.

Enfance : à vrai dire, il n’y a pas grand-chose de notable à rapporter de la petite enfance de Kathy. Unique enfant d’un couple amoureux d’ancien aiglon, et totalement désiré, la petite fille n’était pas d’un naturel fonceur ou frondeur. Plus souvent fourré dans les jupes de sa mère, surtout quand il y avait dans le secteur des gens qu’elle ne connaissait pas (ce qui arrivait souvent avec des parents qui tenaient un commerce), l’enfant était soit souriante mais aussi calme et solitaire. Enfant de sorcier, il était totalement admis depuis sa naissance qu’elle serait elle aussi une sorcière et la découverte des pouvoirs de l’enfant ne fut pas une surprise. Ce qui le serait par contre fut de découvrir le don rare qu’elle possédait et qui ne pu pas être caché bien longtemps.

Apparition des pouvoirs magiques :  Le premier accident magique de l’enfant se produisit assez tôt, alors qu’elle n’avait que 11 mois et qu’elle commençait à peine à faire ses premiers pas seules. A vrai dire, ce fut même banal diront certains. Encore branlante sur ses petites jambe, elle avait au bout du 8ème pas perdu l’équilibre et c’était retrouvé le nez par terre, sa mère n’ayant pas eut le temps de s’avancer pour la rattrapée. Et alors qu’elle pleurait de s’être cognée la tête contre le carrelage de la cuisine, une pluie de fleur était tombée sur l’enfant dans un vain espoir de la consoler. Pas très spectaculaire mais bien assez pour révélé ses pouvoirs.

Ce n’est que 7 mois plus tard que l’on se rendit compte qu’il y avait un petit peu plus : alors qu’elle avait été forcé par sa mère à manger une purée de brocolis –ce qu’elle n’aimait pas du tout, on s’en doute, et qui avait tirer des larmes de crocodiles à la petite fille de 18 mois– elle avait été prit d’un hoquet impressionnant… et à chaque nouveau spasme involontaire, la longueur, la couleur de ses cheveux ou de ses yeux changeaient inexorablement. En plus d’être une petite sorcière parfaitement constituée, il sembla évident qu’elle était également une métamorphomage…

Autres événements et quotidien : Grandir entouré de tout un tas d’ingrédient étrange dans une maison constamment visité par des étrangers étaient à la fois tout à fait banal et quelque peu excitant. Assez jeune bercée par les noms des plantes ou les ingrédients typiques pour les potions elle c’est toujours intéressé à cet art subtil, poussé par son père pour qui la soif de savoir était une qualité à encourager et à entretenir chez les enfants. Bien sur, pour une enfant timide il n’était pas facile de voir un défilé presque permanent de sorciers dans son terrain de jeu personnel mais ce n’était pas comme si elle pouvait s’y opposée de toute façon alors autant en prendre son partit et regarder tous ses gens de loin, crainte et curiosité se mêlant étrangement.

Et quand on avait la chance d’être, en plus, une métamorphomage, la vie pouvait devenir vraiment amusante. Il n’était pas facile de se ‘transformer’ à sa guise au début, c’était fatiguant aussi, mais il était aussi bien plus facile de se fondre dans la masse et de se faire oublier. On prenait une apparence des plus banale, voir celle de quelque gamin du quartier qu’on avait pu apercevoir, et disparue la timide Kathy, c’était pratique. Pas toujours évident à gérer pour papa et maman, surtout quand on décidait de se cacher quelque part, mais pratique. Et puis, petit à petit on devenait meilleurs, on profitait plus de la situation et franchement, même si c’est encore fatiguant de rester longtemps avec une autre apparence que la sienne mais c’était tout de même plus facile. Et puis, il fallait ce qu’il fallait comme on dit.

De temps à autre son oncle Jarod passait voir la petite famille. C’était un tonton un peu bizarre, ‘perché’ comme disait sa maman, mais Kathy l’aimait bien. Il jouait souvent de sa ‘grosse guitare’ à la maison et l’enfant était littéralement fascinée par le son puissant et les vibrations de l’instrument. Après lui avoir un peu montré Pour ses 5 ans, il lui avait même acheté une basse ! Elle était peut-être un peu grande pour elle mais Kathy aimait bien la musique comme lui alors Joshua et Myrthle ne disait pas rien, même quand la petite fille apprenait et faisait plus de bruit qu’elle ne jouait de l’instrument… Instrument qu’elle finit par dompter et adore toujours aujourd’hui d’ailleurs (et elle est très loin d’être mauvaise en prime). Et de toute façon, ils n’arrivaient à rien refuser à leur petite poupée qui, si elle était en tout point adorable, arrivait également à mener son petit monde exactement là ou elle le voulait.

En dehors de cela, la vie sur une îles n’était pas très palpitante mais c’était bien tout ce qui pouvait plaire à une enfant qui aime la sécurité de son petit territoire et les balades dans la nature, seule. Elle adorait son île à vrai dire et la venue à Poudlard ne fut pas de tout repos.

Arrivée de la lettre d'un collège de sorcellerie : C’est la veille du jour de ses onze ans que la lettre de Poudlard fit son entrée dans la vie de la jeune fille. On était le 1er Septembre, un dimanche tranquille comme un autre. Sa mère lui avait fait un gâteau chocolat framboise (son préféré) et préparait le repas du midi (on fêterait l’anniversaire de la demoiselle avec un petit peu d’avance cette année, plus pratique de faire ça un dimanche) quand un grand Hibou des marais d’une envergure d’un mètre tapota à la fenêtre de la cuisine. Kathy, assise à la table en train de dessiner (mal qu’on se le dise, elle n’a jamais eut aucun talent pour cela),  se leva pour laisser entrer le volatile porteur de la missive tant attendu par ses parents. Bien sur, puisqu’elle n’aurait onze an que le lendemain elle ne pu pas se rendre tout de suite à Poudlard (pour son plus grand soulagement, il fallait le dire puisqu’il fallait le temps qu’elle se fasse à l’idée) mais on peut dire que l’anniversaire de la demoiselle fut le plus mémorable qu’elle feta. Ses parents décidèrent d’ailleurs, en bon anciens Serdaigle, de lui acheter ses manuels scolaires la semaine suivante pour qu’elle puisse commencer déjà a étudier. Bon cette partie là ne fut évidement pas ce qui enchanta le plus l’enfant on s’en doute mais finalement ce ne fut pas une mauvaise idée et combla de façon constructive les jours de pluie…

Premières années de scolarité : Timide à outrance, la première année de la demoiselle loin de ses parents fut assez… chaotique. Bien qu’elle eut un an entier pour se faire à l’idée qu’elle irait à Poudlard pour la prochaine rentrée, elle commença un peu a paniquer vers la fin aout parce qu’elle ne se sentait pas du tout prête à ne plus vivre avec ses parents aussi tôt. Le 1er Septembre fut donc une véritable épreuve. En plus, c’était la veille de son anniversaire et passer son anniversaire toute seule dans un endroit où on ne connaissait personne, c’était pas marrant du tout. Mais bon, il était bien hors de question pour les parents de la demoiselle qu’elle ne fasse pas sa rentrée comme tout le monde (même si elle se trouvait de fait plus âgées que la plupart des premières années). Finalement, elle s’y fit peut à peu, parla un peu avec ses camarades de classes pour se faire quelques amies et ne pas rester totalement toute seule dans son coin, continua à profiter de son don pour s’éclipser dans la masse des élèves quand elle sentait que la pression du à sa timidité était trop forte et apprivoisa la vie à Poudlard tout doucement. Elle détonnait un peu dans sa maison, ils n’étaient après tout pas réputé être discret et timide chez les Vert et Argent, mais elle y fit son petit trou tout de même. D’ailleurs son apparence frêle a aussi ses avantages, surtout celui de se faire protéger par ceux qui ont le plus fort instinct de protection ou encore pour s’éviter certaine corvée au près des professeurs un peu trop  gentil… Et sa discrétion lui évitait d’attirer l’attention des fortes têtes donc…

Les autres années furent tout aussi calmes. La demoiselle n’était pas mauvaise en classe, préférant les matières calme ou il n’y avait pas besoin de s’exciter (comme les potions ou l’étude des runes en passant en 3ème année). A vrai dire, à part qu’elle semblait s’évaporer de temps à autre sans rien dire à personne, il n’y eut pas grand-chose à dire sur sa scolarité dans l’ensemble. Elle n’ébruita absolument pas son don, n’en faisant pas le moins du monde étalage puisqu’il lui servait à ‘disparaître’ quand elle le souhaitait. Aujourd’hui en 5ème année, elle compte bien continuer à faire pareil et à mener sa petite vie comme elle l’a toujours fait.



Caractère


Kathlynn est une Serpentarde un peu particulière. Douce et calme, elle ne se met pas vraiment en avant et a aucune tendance à s’imposer, loin de la. Elle n’a aucune capacité de leadership et ne se sent pas l’âme d’une meneuse. Pourtant, elle est parfaitement a sa place chez les vert et argent malgré les mauvaises langues de certains. En effet, si la demoiselle n’a pas hérité du caractère ‘chef de file’ que pouvait avoir Salazar elle était tout de même doté d’une finesse toute particulière. En effet, même si elle n’en a pas l’air, la demoiselle sait ce qu’elle veut et parvient généralement à l’obtenir. Jouant sur son apparence frêle, voir insignifiante, elle arrive à tirer la sympathie chez autrui voir même l’instinct de protection de ses aînés pour passer au travers des ennuies ou de se faire aider selon ce dont elle a besoin. Pas idiote mais n’ayant pas un gout particulièrement prononcé pour les études si ce n’est pour certaine matière qu’elle affectionne, elle est une étudiante tout à fait dans la norme même si elle fait attention à avoir un minimum de résultat pour ne pas être bloqué si un jour elle finit par se décider pour une carrière ou une autre. Elle ne semble en effet pas encore vraiment savoir ce qu’elle veut (ou alors elle n’en parle pas) mais elle est assez futée pour faire en sorte de ne pas avoir de limite le moment venue.

Déterminée, voir limite bornée quand on prend vraiment le temps de regarder les choses avec objectivité, quand elle décide de faire quelque chose ou de se lancer dans un projet, quel qu’il soit, elle ne lâche rien avant de l’atteindre. Et elle l’atteint ! Peut-être pas par la voie la plus directe, peut-être pas non plus par celle qui demande le plus d’effort –elle n’est après-tout pas une Poufsouffle– mais tout ce qui compte c’est le résultat. Il est de fait assez difficile de la contraindre à faire quelque chose qu’elle ne souhaite vraiment pas faire ou de se faire profondément influencer même si elle est assez maligne pour ne pas le montrer ouvertement. A vrai dire, elle a même l’air plutôt manipulable quand on ne la connait pas et comme elle évite au maximum les conflits il est rare de l’entendre dire ouvertement non mais elle se débrouillera toujours pour n’en faire, au final, qu’à sa tête.

Particulièrement timide, elle n’est vraiment pas à l’aise avec les nouvelles personnes et elle a du mal à faire de nouvelles rencontre. A vrai dire, elle ne va que rarement d’elle-même à la rencontre des gens et se laisse plus facilement approcher que l’inverse. Ce n’est pas très gênant pour elle, elle a une personnalité solitaire et il lui importe assez peu de ne pas avoir une tonne d’amis bien au contraire. Elle a aussi tendance à disparaître de temps à autre, se servant allègrement de son don pour se faire (elle a eut la chance de ne pas se faire remarqué pour le moment et espère d’ailleurs que cela continuera encore longtemps), et peu savent ce qu’elle fait exactement lors de ses périodes.



Divers

Loisirs : Kathy aime beaucoup la musique. Grace à son oncle qui lui a offert sa première basse pour ses cinq ans, elle a appris a jouer de l’instrument et adore ses sons graves et puissants, encore aujourd’hui, jouer bien à l’abris des regard des autres. Elle déteste qu’on la voit ou qu’on l’écoute jouer, ce qui fait qu’elle joue souvent dans des endroit particulièrement improbable et surtout désert, mais elle aurait bien du mal à s’en passer. Elle joue aussi un peu de la guitares dont elle apprécie la gamme d’accords plus étendue mais elle est beaucoup moins à l’aise avec cet instrument qu’elle ne maîtrise pas du tout.

Grace à son père et a son amour pour son travail et les ingrédients, elle a aussi développé un véritable intérêt pour les potions. Elle aime beaucoup mélanger les ingrédients, les couper et les peser avec précisions. Elle tente aussi, parfois, de créer de nouveaux breuvage mais pour le moment elle n’a pas réellement découvert quoi que se soit d’intéressant… il faut dire que souvent, ça ne mène à rien (si ce n’est à la catastrophe) ou ça ne fait que plagier une potion déjà existante mais cela l’amuse beaucoup donc ca n’est pas très important… enfin, malheureusement avec la guerre c’est de moins en moins possible de s’adonner à ce loisir qui devient horriblement cher…

Habitudes : Disparaître ! Elle aime s’éclipser pour faire merlin seul sait quoi, très loin du regard du monde. Elle a besoin de passer du temps seule, loin du monde, et serait particulièrement malheureuse si elle ne pouvait pas faire ses ‘pauses ‘ dans sa vie d’étudiante…

Ce qu’elle espère devenir : A vrai dire, si elle le sait (et elle le sais probablement), elle n’a encore osé le dire à personne…

"Et vous, qu'est-ce que vous voyez quand vous regardez dans le miroir ?"
Revenir en haut Aller en bas
Thomas Coal
Elève de 1ère Année à Serpentard
Elève de 1ère Année à Serpentard
Thomas Coal

Messages : 4


Le Registre de Serpentard Empty
MessageSujet: Le Registre de Serpentard   Le Registre de Serpentard Icon_minitimeSam 13 Juil 2019 - 16:53

Identité
Nom : Coal

Prénom : Thomas (prononcez le s final à l’anglo-saxonne)

Surnom : Tom ou Tommy, plus souvent usités que son prénom par ses proches.

Nationalité : Anglaise

Age : 11 ans, le 21 avril

Maison de préférence : Serpentard

Baguette magique : Bois de cornouiller, ventricule de dragon, 30 cm tout pile.

Apparence physique : Thomas est un garçon de taille moyenne pour son âge, 1m 40 et un poids dans la norme, 33 kg. Par contre, c’est un sportif (il pratique d’ailleurs beaucoup, natation et escrime étant ses sports de prédilection). Il est vif d’allure, énergique, il transpire la détermination. Il est agile et musculeux pour son âge. Il a encore un visage d’enfant ovale et fin, il a un grand front, plutôt une petite bouche aux lèvres assez fines et un menton pointu. Il est brun aux grands yeux gris sombre. Son regard est habituellement, malgré la couleur de ses yeux, lumineux et plein de vie et de curiosité. Il est très expressif. Ce qui veut dire aussi qu’il peut être doux et gentil mais quand il est de mauvais humeur ou en colère, ça se voit aussi clairement. Là, son regard devient très incisif et dur, voire méchant. Là ses yeux virent littéralement au noir. Mais s’il a une idée, bonne ou mauvaise, derrière la tête, il saura très bien la garder pour lui… Tom a les cheveux noirs, souples et courts mais assez pour qu’il ait des mèches et une frange. Bien que n’ayant pas encore fait sa mue, sa voix est déjà posée, déterminée, et reflète très bien ses sentiments. Elle peut être gaie et aimable comme sèche et cinglante.

Tom déteste le conformisme dans les vêtements. Lui faire porter l’uniforme est compliqué. D’autant qu’il a horreur d’avoir quelque chose qui lui serre le cou, col ou cravate. Il préfère nettement les tenues où il est à l’aise et qui lui permettent de bouger tout à son aise : jeans, t-shirts, sweats avec ou sans capuche, pulls en coton, blousons, baskets, rangers, souvent dans des couleurs sombres. C’est un geek dans toute la définition du terme alors il ne sera pas surprenant de le voir afficher des licences de comics, mangas ou jeux vidéos sur ses fringues.

Signe distinctif : gaucher



Histoire


Famille :

Thomas a la particularité d’être un enfant de moldus. Il ne connait pas grand chose de sa famille, ses parents étant fâchés avec. Mais il s’en fiche clairement. Sa famille, ce sont ses parents, sa soeur, son parrain et sa marraine et c’est bien suffisant pour être heureux. Et puis, il y avait les amis de leurs parents comme tontons et taties et ça faisait du monde.

Son père s’appelle Alec Coal. Il a 40 ans. Il bosse dans l’associatif, dans la prévention et la lutte contre les drogues. Il aide les gens à se soigner de leur dépendance. Il est d'ailleurs le médiateur de plusieurs groupes de Narcotiques Anonymes et a toujours au moins un filleul et aide les autres dans leur rôle de parrains. C’est un homme d’une patience exemplaire et réfléchi. Tom sait le passé de toxicomane de son père et il l’admire pour son courage, de s’en être sorti tout seul et aider les autres malades à en faire de même. Son père, pour lui est un super héros à son échelle. Il déteste ses grands parents et le reste des Coal, famille bourgeoise trop stricte, pour avoir abandonner son père, le mettant littéralement à la rue à dix-neuf ans quand ils apprirent qu’il se droguait.

Sa mère s’appelle Abby Taylor Coal. Elle a elle aussi 40 ans. Elle est médecin dans une clinique privée. Elle vient d’une famille très aisée de médecins, d’avocats, de politiques, et d’autres illustres professions. Elle est plus volcanique que son mari, impulsive et frondeuse même. Tom est impressionné par la culture de sa mère, vrai puits de science sur quantité de sujets très divers.

Ses parents se sont rencontrés par le biais de leur travail. Abby voulait organiser une conférence autour des dépendances et a appelé l’asso où travaillait Alec et c’est lui qu’on a envoyé. Deux ans après, ils étaient mariés contre l’avis de la famille d’Abby (un drogué sans le sou mais quelle horreur ! Abby fit son choix puisqu’on l’exigea… ) et Thomas arrivait dans la foulée.

Alec demanda à l’un de ses meilleurs amis, Dray Fox d’être son parrain et Abby demanda à sa meilleure amie, une de ses collègues et camarades de fac, Faith Faraday, d’être la marraine, pour être certains que la sécurité de leurs enfants soient assurée s’il devait leur arriver quelque chose.

Cinq ans après, en octobre, vint Erin. C’est une fillette joyeuse, énergique et gentille comme tout qui adore son grand frère qui le lui rend bien. Comme pour son frère, leurs parents choisirent parmi leurs plus proches amis parrain et marraine.

Naissance : Thomas est né, donc, le 21 avril 2008 à Londres, dans la clinique où travaillait sa mère. Il n’y eut rien d’extraordinaire à noter et la petite enfance de Tom se passa le plus normalement du monde.

Apparition des pouvoirs magiques : Mais, car il fallait bien qu’il y ait un mais, quand Thomas eut sept ans, il se passa quelque chose de singulier. Un dimanche soir d’avril quelques jours avant l’anniversaire de Tom, sa mère, sa soeur et lui partirent chercher leur père à l’une des nombreuses séances des Narcotiques Anonymes qu’il organisait. Mais sur le chemin, un chauffard grilla un feu rouge bien trop vite. Il percuta de plein fouet la voiture d’Abby, qui, hors de contrôle, fonça à travers un arrêt de bus où quelques personnes attendaient avant de s’encastrer dans le bus qui justement venait prendre tout ce petit monde. Mais chose extraordinaire, si l’arrêt fut réduit en miettes, ni la voiture d’Abby, ni le bus ne présentaient la moindre trace de choc et surtout personne ne fut gravement blessé, que ce fut dans la voiture ou hors de la voiture. Quelques secousses, quelques bosses, quelques foulures et quelques égratignures furent tout ce qu’il y eut à déplorer. Un fait divers qui fut qualifié de miracle, corroboré par les piétons de l’arrêt de bus car ils furent tous d’accord pour dire qu’ils s’étaient sentis pousser violemment hors de la trajectoire du véhicule par quelque chose de puissant et d’irrésistible. Personne, évidemment, ne fit la relation avec Tommy. Comment aurait-on pu ? Sauf Tommy lui-même, qui jouait au jedi depuis que son père lui avait fait visionner l’épisode IV de Star Wars, deux semaines avant. Regardant par le carreau au moment-même, il avait vu la voiture lui débouler littéralement dessus et avait prié de tout son petit coeur que la Force sauve tout le monde.

Mais qui allait croire un truc pareil ? Tom ne dit rien. Il finit même par penser que c’était son imagination qu’on disait trop grande.

Autres événements et quotidien : Mais un an plus tard, en août, ses parents durent les laisser à la maison, Abby appelée en urgence à la clinique, Alec par un de ses protégés. Dans l’impossibilité de trouver une baby-sitter comme ça en quelques minutes, les parents furent bien ennuyés jusqu’à ce que Tom leur dit qu’il était grand maintenant et que pour une heure ou deux, il pouvait bien garder sa petite soeur et qu’il connaissait leurs portables et les numéros des pompiers, de son parrain, de sa marraine et des voisins. Les parents, pressés, cédèrent. Tom emmena Erin jouer dans le jardin. Au bout d’un moment, il fit soif et Tommy courut chercher à boire dans la cuisine en demandant à sa soeur de ne pas bouger. Assez longtemps pour qu’Erin bouge quand même, bien sûr, et s’approche de la piscine en bois de la famille. Quand il atteignit le salon avec verres de grenadine et de coca, il vit sa soeur en haut des petites marches d’accès se pencher très fort au dessus de l’eau pour attraper l'un de ses jouets qui flottaient. Ce qui devait arriver arriva. La petite perdit l’équilibre et tomba. Tom cria et tendit la main par réflexe comme pour rattraper sa soeur, même s’il était encore à plusieurs mètres d’elle. Erin n’atteignit jamais l’eau. Elle se retrouva suspendue au dessus jusqu’à ce que son frère arrive à elle et ne la ramène en sécurité. Fort heureusement, la petite trouva ça très drôle, rit aux éclats, et ne parlant pas encore de manière distincte, du haut de ses trois ans, elle ne parvint pas à raconter l’aventure. Et ce n’était certainement pas Tom qui allait dire à ses parents que sa soeur avait failli se noyer alors qu’il devait la surveiller…

Depuis, Tommy eut encore deux autres accidents magiques. Lors de sa neuvième année, il réussit à échapper au concierge de son école après avoir recouvert les grilles et les arbres de l’école de papier toilettes pour fêter comme il se doit Halloween. Ils étaient à la base sept à faire le coup. Et quand le concierge sortit, tout le monde se sauva. Mais dans une bande d’enfants, il y en a toujours un moins rapide que les autres. Tom refusa de le laisser en arrière se faire prendre, non pas par solidarité, fallait pas déconner, mais pour être sûr qu’il ne cafte pas. Il entraîna son camarade se cacher sous un camion stationné là. Malheureusement, l’homme les vit se faufiler dessous et tenta de les débusquer. Et visiblement, Thomas réussit à les rendre invisibles quelques secondes car quand le concierge regarda sous le véhicule avec sa lampe torche, à sa grande surprise, il ne vit personne. Pour lui, le camion était vide alors même qu’ils étaient face à face. Le camarade de Tommy n’en revint pas mais comme il en devait une au petit brun, il ne chercha pas à comprendre et profita simplement de sa chance.

Et le dernier s’était passé durant l’hiver de cette année, en janvier. Un caïd de son école se prit une décharge en l’attrapant par le collet pour le frapper parce qu’il refusait de se faire racketter avant que lui et son acolyte ne se fassent poussés violemment sur plusieurs mètres quand leur “victime” ne voulut qu’écarter le dit complice qui approchait pour défendre son pote qui se plaignait de douleur. Bien sûr, aucun des trois garçons ne raconta à quiconque ce qui s’était passé sous les arbres derrière le préau… Mais les deux sales gosses ne s’en prirent plus à Thomas, allez savoir pourquoi...

A part ces étrangetés annuelles dont il a fait un secret, entre déni et “super je suis un sith, (non parce que les règles des jedis c’est la loose, ils peuvent rien faire sans demander la permission, ils doivent en plus renoncer à tout ce qui est cool, et la bure, ça gratte !), la force est avec moi !”, on l’aura compris, Tommy, vrai petit geek, passe ses journées entre son ordinateur (où il matte toutes sortes de séries, de films et d’animes), ses consoles, ses bd, mangas, comics, livres (aucune mention inutile à barrer), sa musique (rock, j-pop, musiques de films et de jeux vidéos et reggae surtout), ses club d’escrime et de natation, son VTT, ses rollers, les courses à pied avec son père, le jardin de la maison et son trampoline où il adore faire des figures, l’école, ses copains et sa famille.

Il a aussi une affection pour les blagues et les tours, pas toujours de très bon goût mais jamais bien graves ou méchants. Il connaît la limite entre humour et méchanceté. Il va sans dire qu’il était un des leaders quand il fut question de redécorer l’école de papier toilette à Halloween. Et il ne s’acharne jamais sur personne. A moins qu’une personne ne lui ait cherché des crasses avant et là, il le lui fera regretter (les deux caids s’en souviennent encore, Tommy leur a fait passer l’envie de racketter en recrutant leurs victimes dans une série de tours pendables), il ne vise personne de précis. Ce sera au premier malchanceux qui passe.

C’est un gamin heureux de vivre et bien dans ses pompes.

Arrivée de la lettre d'un collège de sorcellerie : Mais le 21 avril, son secret le rattrape. Thomas reçut la fameuse lettre de Poudlard, sur le chemin de l’école, au matin. Une chouette s’était posée devant lui en plein milieu du trottoir et lui tendit sa patte où était accrochée la lettre. D’abord, Tommy l’ignora et la contourna prudemment, éberlué par le spectacle tout de même. Pas tout les jours qu’on voyait une chouette d’aussi près surtout pour un petit citadin comme lui. Mais l’oiseau revint à l’attaque jusqu’à ce qu’il cède et prenne la lettre. Tom n’en dit rien à ses parents. La blague était énorme quand même. C’était super bizarre ! La lettre disait même qu’un envoyé d’un Ministère de la Magie allait venir à la maison tout expliquer le 7 juillet. Et Thomas n’osa pas faire le rapprochement avec les choses étranges qui s’étaient passées autour de lui, surtout que pour x ou y raison, il n’en avait jamais parlé à quiconque de tout ça. Mais d’autres lettres arrivèrent de plus en plus, et la date du fameux rendez-vous approchait. Thomas décida donc de demander de l’aide à son parrain et accepta finalement d'entrer à Poudlard.



Caractère


Thomas est d’abord d’un naturel énergique, joyeux et malicieux. A côté de ça, il peut être de mauvais humeur, râler, bouder et se mettre en colère. Au premier abord, Tommy semble jouer franc jeu et carbure. Il affiche apparemment clairement ses émotions et semble dire ce qu’il pense et penser ce qu’il dit. Il est avenant, poli et bien élevé même si apparemment, il n’a pas sa langue dans sa poche, en tout cas au quotidien pour des choses sans importance. Il a de l’humour à revendre. Il aime rire et faire des blagues de toutes sortes, du moment où ce n’est pas très méchant et jamais douloureux, sauf peut-être pour l’égo de ses victimes, mais que voulez-vous, c’est le jeu ma pauvre lucette ! Et il aime bien qu’on ait du répondant alors si vous voulez vous venger de ses tours, ma foi, la compétition ne peut être qu’intéressante ! D’ailleurs, il veut toujours être le premier dans ce qu’il aime et le passionne. C’est un vrai moteur pour son entourage. Il est force de proposition et jamais le dernier à s’activer, souvent le premier debout et volontaire.

Tommy est curieux de tout, aime beaucoup découvrir de nouvelles choses mais il a horreur de faire des sacrifices, de renoncer à son confort ou à des choses qui lui tiennent à coeur. Il est aventureux mais du moment que c’est secure. Courageux mais pas plus que nécessaire quoi… Tout ça explique pourquoi le mystère des accidents magiques, des lettres, de la magie et surtout de ce collège loin de la maison l’a laissé un peu froid. Découvrir la magie et le monde des sorciers à la maison ok, ça, ça aurait été super cool of the dead ! Obligé d’abandonner la compétition d’escrime, dans un monde complètement inconnu où il serait en minorité, ignorant de tout, où tout ce qui fait l’univers des geeks est inexistant avec du matériel qui déconne à plein tube, mouais, moyen l’idée…  Heureusement quand on a comme parrain Dray Fox qui crèche dans le coin au moins trois jours sur sept, et qui peut vous fournir en matos protégé contre la magie, et que la compétition d’escrime peut être remplacer par celle de quidditch ou de duels, tout de suite, l’idée est nettement plus séduisante ! Et le mec du ministère savait vendre sa cam ! Sorcier, ça avait l’air d’être super cool en fait !

Il ne manque pas de jugeote, ingénieux on peut le dire, rarement à court d’idées, bonnes ou mauvaises d’ailleurs. Quand on cherche, on trouve, quitte à changer son angle de vue. Ses parents lui ont appris à réfléchir. Vous ne pouvez pas passer par la porte ? Inutile de vous niquer l’épaule à la défoncer, passez par le fenêtre. Et recommencez autant de fois que nécessaire. Il y a un problème ? Ca ne sert à rien de chougner, il faut trouver une solution. Tu tombes ? Tu te relèves ! Il est d’une détermination qui pourrait virer à l’obsession quand quelque chose le motive. Quand il veut quelque chose, il ne lâchera pas tout seul. Et ça peut durer longtemps, parce qu’il est patient. Il mettra peut-être de côté mais c’est pour mieux y revenir plus tard. Et si vous, vous avez oublié votre crasse, votre promesse, abandonné votre projet, lui peut vous attendre au tournant des mois après.

Mais si on creuse, Tom est quelqu’un d’individualiste, de secret et plutôt solitaire. Il est peut-être un moteur pour les autres, grand bien leur fasse mais c’est surtout lui, tout seul, qu’il veut faire avancer. Et se traîner des boulets, c’est pas cool. Il cherchera toujours la solution d’un problème et à se débrouiller oui mais avant tout, tout seul. S’il demande de l’aide, c’est qu’il a épuisé ses ressources. Il est ouvert à tout le monde, sans distinction aucune d’origine, de préférence, de religion ou de quoi d’autre encore, il a des camarades, quelques copains mais un vrai ami à la vie à la mort, pas encore. Il préfère jouer en solo que ce soit en irl ou dans les mmorpg. Si on le trouve en groupe, c’est qu’il n’a pas le choix, que la nécessité, une consigne ou un but l’exige. Et les autres, il veut bien les aider, pas de problème, mais faudra pas trop tirer sur la corde quand même. Il y réfléchira à deux fois si ses propres intérêts ou ceux des gens qu’il aime sont menacés et il se débrouillera souvent pour en tirer quelque chose pour lui ou eux au bout du compte. C’est cool, les supers héros mais sérieux, parfois ils sont trop gentils à faire toujours faire passer les autres avant quitte à être malheureux. L’intérêt général prévaut et se sacrifier pour la cause ok, mais faut pas charrier quand même ! Ils ont quand même le droit à des vacances ! Et tendre l’autre joue, très peu pour lui… Pas sa langue dans sa poche oui, mais si cela ne lui porte pas préjudice. Il semble dire ce qu’il pense et penser ce qu’il dit mais il ne dit pas tout ce qu’il pense et il ne pense pas tout ce qu’il dit. On peut dire que oui, il est un peu faucheton.

Par contre, il ne chercha d’ennuis à personne. Vous lui fichez la paix, il vous la fichera aussi. Il a horreur de rapporter, il a de sérieuses réticences à trahir un secret et il ne le fera pas sans une bonne raison.



Divers

Loisirs : Tom est à la fois geek et sportif. Il aime passer ses journées dans sa chambre ou dehors, selon ses envies du moment. On a déjà fait la liste de ses activités, on ne va pas y revenir.

Habitudes : Tom a la mauvaise habitude de mordiller ses fils de casque, ses crayons ou encore ses cordons de sweat. Il a aussi celle de souvent ne pas voir le temps passer quand il est en mode geek.

Ce qu’il/elle espère devenir : Quand il était petit, il voulait devenir Sith ou l’égal de Tony Stark. Quand il a commencé à vraiment comprendre ce qu’était d’être adulte dans sa réalité pas drôle, il s’était dit qu’il ferait quelque chose d’important, comme avocat ou qu’il aurait sa propre boutique de farces et attrapes ou tournée vers la culture geek, ou peut-être les deux à la fois, et après, plusieurs boutiques, peut-être même un empire comme son parrain ! Mais là, il vient de se découvrir sorcier avec tout un tas de nouvelles directions possibles alors tout ça est redevenu plutôt flou. Déjà, il va découvrir à fond toutes les facettes de ce nouvel univers et d’être super bon et même le meilleur dans un max de domaines. Il retournera peut-être à son monde d’origine et à ses projets de non-maj ou peut-être qu’il trouvera sa voie chez les sorciers. Mais dans tous les cas, il espère laisser une marque durable à son échelle, et pourquoi pas à une échelle historique ! Ca ne lui fait pas peur.

"Et vous, qu'est-ce que vous voyez quand vous regardez dans le miroir ?"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le Registre de Serpentard Empty
MessageSujet: Re: Le Registre de Serpentard   Le Registre de Serpentard Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Registre de Serpentard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Match 5 : Inscription Serpentard
» Répartition ! [Serpentard]
» 2ème match de la saison : Poufsouffle VS Serpentard (SPT gagnants, 160 à 10pts)
» Tori Oanell (Nouvel Elève - Serpentard)
» Gryffondor contre Serpentard.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Collège Poudlard :: Avant de commencer... [HS] :: Les Grimoires des Personnages :: Les Registres des Membres Acceptés-
Sauter vers: