Le Collège Poudlard

Venez parfaire votre éducation magique dans notre illustre collège !


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Registre de Gryffondor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cathleen/Karolanne Carlos
Elève de 1ère Année à Gryffondor
Elève de 1ère Année à Gryffondor
Cathleen/Karolanne Carlos

Messages : 13


MessageSujet: Le Registre de Gryffondor   Mar 9 Avr 2013 - 21:03

[Elles sont encore jeunes et entre à l'école l'automne 2013, mais je voulais vraiment réserver ma place xD]

Nom: Carlos
Prénom: Cathleen et Karolanne
Âge: 10 ans (pour le moment)

Famille:

- Jean-Pierre Carlos : père
- Sylvie Carlos : mère
- Fabella Carlos : grande soeur
- Sophia Durein : demie-soeur
- Maya Carlos : grande soeur
- Sonia Carlos : grande soeur
- Josy Carlos : grand frère, décédé
- Amy Carlos : petite soeur
- Christine, Marie et Sabrina Carlos : petites soeurs (triplées)
- Jannies Carlos : dernière de la famille

Baguette magique: encore aucune pour le moment.

Maison: à voir

Caractère:

Des pestes à l'état pur... comme on en voit rarement. Enfin, c'est ce que les parents croient de leurs protégées. Elles ne manquent pas de vie, sont intelligentes. Elles aiment attirer l'attention et avoir tous les regards posés sur elles, quitte à faire du grabuge pour en arriver là. Ce sont des professionnelle dans ce domaine, malheureusement. Elles ont, bien entendu, une personnalité différente l'une de l'autre, mais il faut bien les connaître pour le réaliser, car elles se contredisent très souvent sans le réaliser. Une peut aimer les chats et le lendemain les détester. Heureusement, elles sont quelques points qui ne changent pas.

Cathleen est téméraire, directe. Elle est la plupart du temps celle qui mène le duo et cela se voit plutôt bien à sa façon de reprendre constamment sa soeur. Elle n'est pas une bonne élève, tout comme Karolanne, mais elle a l'avantage de donner de bons résultats sous la pression. Elle parvient donc toujours à rattraper le retard dans les moments cruciaux. Elle s'occupe aussi dans ces moments là de sa soeur qui traîne comme elle et n'est pas capable de faire le même type d'effort. Elle est aussi amicale, elle adore avoir de nouveaux amis , faire de nouvelles rencontre. Elle n'excluera pourtant jamais sa soeur, même si cela veut dire perdre un ami. Elle a l'habitude de voir tous ses caprices se réaliser. Lorsqu'on lui refuge quelque chose, elle menace alors de mettre sa vie en danger et ça fonctionne la plupart du temps. Si vraiment elle n'arrive pas a obtenir ce qu'elle veut, elle peut pleurer durant des heures.

Karolanne est tout aussi énergique, mais elle mâche un peu plus ses mots. Elle déteste être contrariée et elle peut devenir agressive lorqu'elle se sent attaquée. Elle a la mèche courte, n'est pas patiente. Elle s'emporte facilement, mais ses colères ne sont pas des mots hurlés, mais plutôt des meubles brisés, des murs abîmés. Heureusement, sa soeur est toujours là pour la calmer. Elle a les mêmes amis que sa soeur, mais elle a de la difficulté a s'en faire d'elle même, car plus timide. Elle fait aussi un peu peur aux autres une fois qu'ils ont vu ses colères. Pourtant, elle est une amie fidèle qui ne craint pas le danger. Elle n'est donc pas si méchante, juste incapable de bien s'exprimer.

Apparence physique:

Cathleen et Karolanne mesurent environ 5 pieds (152 cm). Elles ont de longs cheveux bruns foncés qu'elles attachent la pluspart du temps en deux couettes sur les côtés de leur tête. Elles ont des yeux bruns, pétillants d'énergie. Leur style vestimentaire est assez simple. Jupes en jeans, chandails à manches courtes, longues. Elles portent aussi des pantalons, mais pas de jupes longues, car c'est un peu trop compliqué pour courir et grimper. Elles aiment le rouge, le bleu, l'orange... un peu de tout.

Un visage fin et délicat, une ossature tout aussi petite, elles ont néanmoins un petit quelque chose qui fait en sorte que les gens se méfient rapidement d'elles, même si elles parraissent fragile et féminines. Ils font bien.

Histoire:

Alors les jumelles... sont des Carlos. C'est pas bien compliqué, les Carlos forment un peuple à eux seul. Ils sont nombreux, pas nécessairement normaux et ils ne passent jamais inaperçus. Une grande famille avec des personnalitées différentes pour tous... et donc des fortes têtes. Pas le choix, c'est la loi du plus fort qui domine. Ça manque pas d'amour là-bas, mais les doses sont difficilement distribuées. Avec des jumelles qui ont un besoin vital d'être le centre de l'attention, ça se complique. Elles ne sont pas les premières de la famille, ni les dernières. Elles sont au milieu et la jalousie fait partie de leur quotidien. Comme des chiots, elles se tiennent au chaud mutuellement, mais ce n'est pas suffisant, elles veulent toujours plus. Elles ont donc développé très tôt leurs dons de sorcières. Vers 3 ans environ. Karolanne a été la.premières, faisant exploser un vase sur la table de cuisine. Elle voulait que sa mère s'occupe d'elle. Il va sans dire qu'il devint fréquent de voir des choses brisées avec elle. C'était sa façon de communiquer, puis comme les pouvoirs magiques aparaissait aléatoirement, elle développa une personnalité violente, irritée de voir que les choses ne se passaient pas comme elle voulait. Elle n'était pas méchante, mais elle refusait déjà très jeune la contradiction.

Cathleen, quant'a elle, était un peu plus calme et elle attirait l'attention d'une toute autre façon. Ses pouvoirs n'étaient pas là pour lui faciliter la tâche et elle n'aimait pas détruire les choses. Elle se hissait donc sur le divan, muni uniquement de sa couche aux motifs de Walt Disney. Elle s'appuyait sur le mur de ses mains potelées, lachait un bon cri pour attirer son auditoire et se jetait dans le vide. Rapidement, elle se retrouvait dans les bras d'une maman traumatisée. Il va sans dire qu'elle comprit rapidement comment s'y prendre à l'avenir. Le divan devin rapidement un saut un peu trop facile, c'est qu'elle grandissait la gamine et elle atterrissait facilement à l'âge de 5 ans. Elle opta donc pour un nouveau lieu suicidaire. Les comptoirs de cuisine. Grimper sur la chaise puis la table était facile, mais le saut de la table au comptoir était une épreuve énorme pour son petit âge. Pourqui ne pas tirer une chaise au comptoir? Eh bien parce qu'elle n'arrivait pas à se hisser, le comptoir était plus haut que la table. Donc, elle sautait! Une fois debout, ses deux pieds nus posés sur le marbre froid, elle lançait un cri, son rituel, et bondissait. À nouveau, elle était entre les bras de maman.

Cathleen et Karolanne avait chacune développé leurs techniques, mais ensemble, elles étaient un duo terrible. Leur esprit d'équipe, bien présent, leur permettait d'atteindre les régions les plus innaccessibles. Comme lorsqu'elles avaient caché un poulet congelé dans le plafond du salon. Il ne fut découvert que lorsqu'une pluie de vers blancs atterrirent sur les épaule de leur père qui écoutait un programme moldu à la télévision. L'odeur était inexistante puisque leur mère utilisait des sorts efficaces pour enlever toute mauvaise odeur dans la maison. S'en suivit une colère noire du couple qui du détruire le plafond en entier pour arrêter cette épidémie qui avait atteind les coins de la pièces. Les petites avaient eu droit à une fessée mémorable.

Elles ne s'arrêtèrent pourtant pas à cela et les péripéthies les plus folles se produisaient chez les Carlos. Elles n'étaient pas câlinées comme elles le voulaient, mais au moins avait-elle une certaine attention. Bien sur, elle devenaient aussi frustrées et allaient parfois trop loin, comme lorsqu'elles avaient mis le feu à leur école primaire. Incendie qui ravagea la moitié de l'école avant d'être contrôlé. On ne trouva pas les coupables, mais les jumelles comprirent d'elles même qu'elles avaient été trop loin.

Maya était là. Leur grande soeur, celle qui les cajolait, leur donnait de l'amour à profusion. Heureusement qu'elle existait. Elles se cachaient toujours contre elle lorsqu'elles étaient tristes. Leur gentille Maya. Elles ne l'avaient pas pour elle tout le temps puisque quand elles eurent 4 ans, Maya entra au collège Poudlard. Elles profitaient néanmoins des vacances avec joie.

Cathleen démontra pour la première fois son don lorsqu'elle avait 8 ans. Le comptoir de cuisine étant devenu un peu trop simple, elle opta pour un tout nouveau niveau. Le toît de la maison. Grimpant dans le pommier derrière la maison, elle sauta ensuite sur le toît qui était en partie plat. Une fois rendue là-haut, elle se dirigea vers l'avant de la maison, lança son cri de guerre, sauta et... aucun parent à l'horizon. Heureusement, elle flotta juste avant de toucher le sol. Elle répéta cela quelques jours plus tard, mais cette fois-là son père fut présent.

Lorsqu'elles eurent 10 ans, elles perdirent leur seul et unique frère, Josy. Tué par des mangemorts, elles dévelopèrent une haine profonde envers les mages noirs. Leur rentrée scolaire ayant lieu l'année suivante, elles se promirent de faire de leur mieux pour devenir auror et venger leur frère.

Signe distinctif : aucun physiquement. Elles sont identiques. Il faut les connaître pour voir la différence.

Ce qu'elles espèrent devenir : aurors
Revenir en haut Aller en bas
Abygaël Dal Salan
Elève de 2de Année à Gryffondor
Elève de 2de Année à Gryffondor
Abygaël Dal Salan

Messages : 70

Né(e) le : 14/11/2003
Age : 15

Où à Poudlard ? : Ici ou là-bas... Avec un livre sous les yeux


Caractéristiques
Compétence: Niveau 1
Particularité: Aucune
Baguette: Bois de noisetier, plume de gryffon, 25cm, raide

MessageSujet: gryffy   Sam 21 Fév 2015 - 11:14

Nom : Dal Salan

Prénom : Abygaël

Surnom : Aby pour les amis, Byby pour la famille

Nationalité : Irlandaise [Je n'y connais rien par contre...], mais ses grand-parents maternels sont en France.

Age : 11 ans

Maison de préférence : Griffondor  gryffondor

Baguette magique : 25 cm, bois de noisetier, plume de gryffon, plutôt légère.

Apparence physique :

Elle est plutôt petite (1m25) pour 25 kg, elle est plutôt fine, ce qui lui permet d'être discrète et de se faufiler facilement entre les autres, elle a la peau plutôt blanche,  comme la majorité des Européens, elle n'est pas très musclée, même si assez sportive. Elle se tient souvent plus droite que courbée.
Ses cheveux sont châtains foncés et plutôt longs, elle préfère les attachés en queue de cheval basse le plus souvent, même s'il lui arrive de les relâcher. Plus elle ''vieillit'', plus ils sont bouclés. Elle tient ses boucles de son père et la couleur de sa mère.
Ses yeux sont marrons et ont toujours une lueur de malice qui la fait souvent passer pour plus jeune qu'elle ne l'est réellement.
Son menton est assez pointu bien qu'arrondit, toujours cette impression de jeunesse, qui n'est pas voulue, son visage n'a rien de bien particulier. [en réalité, je ne sais pas décrire un visage x)]
Ses pieds ont grandi avant le reste de son corps ce qui fait qu'elle chausse déjà du 35. Elle a son épaule gauche légèrement plus basse que son épaule droite, ce décalage est dû à une scoliose, qu'elle a eu dès la naissance. D'ailleurs, le fait qu'elle a une scoliose lui a valu une cicatrice du bas du dos jusqu'à tout en haut. Elle a, sur son épaule, trois grains de beauté qui font ''le triangle des Bermudes'' selon elle.
Sa voix est toujours enfantine car elle n'a pas encore mué, cependant, ses parents doutent que cela n'y change quelque chose…
Sa tenue préférée est un simple T-shirt avec un jogging et des tennis, bien qu'elle aime bien, certaines fois, porter une robe légère avec des ballerines, mais elle adore se promener pieds nus. Quand il fait chaud et qu'elle reste chez elle, elle préfère mettre une chemise blanche et un jupe comme celle de Poudlard. Bien évidemment, elle porte avec plaisir la robe de Poudlard, qui lui donne une sensation de liberté, de pouvoir.

Signe distinctif : Elle met des lunettes dès qu'il faut lire (donc souvent dans son cas xD)

Famille :
   Son père s'appelle Caliban Dal Salan, il utilise la magie afin de faire des farces, des blagues à ses deux filles.
   Sa mère, Tanya Dal Salan (Dissyn de naissance), est d'origine Française, mais elle parle néanmoins très bien l'anglais. Elle utilise la magie afin de s'occuper de ses patients. Elle est vétérinaire.
   Sa sœur, Élisa Dal Salan, a un an de plus qu'elle mais a choisi d'aller à Beauxbâtons afin de devenir une parfaite jeune demoiselle. Utiliser la magie pour se battre ne la séduit pas tant que ça.

Histoire
Lorsqu'elle était enfant, c'est son père qui s'occupa d'elle et de sa sœur, les farces faisaient partie intégrante de leur vie. Elle et sa sœur étaient les meilleures amies du monde. Certains soirs, leur mère, Tanya, ramenait un animal et ses filles avaient l'immense joie de s'en occuper, le caresser, le nettoyer, le nourrir. Lorsque Élisa fêta ses 11 ans, un mois de juin, Abygaël savait que cela signifiait qu'elle n'allait bientôt plus voir sa sœur. En effet, en septembre, sa sœur partit pour Beauxbâtons, pour pouvoir y rester, elle vit chez ses grand-parents. Cela mit Abygaël dans une profonde tristesse car elle, qui avait déjà décider de partir à Poudlard, savait qu'elle ne serait donc pas dans la même école que sa sœur et donc, qu'elle ne la verrait donc plus. Elle se renferma sur elle-même et fit de la solitude sa meilleure amie, sa mère le remarqua bien, mais elle savait qu'avec sa fille, il fallait laisser faire. Elle se sortirais toute seule, le moment venu. En effet, lorsqu'elle fêta ses 10 ans et qu'elle reçu une lettre de sa sœur, elle sût que cette dernière ne l'avait ni oublier ni abandonner, ce qui la réconforta. Elle devint par la suite patiente, mais toujours plutôt triste, car vivre sans sa sœur, c'était tout de même difficile pour elle. Elle attendit donc patiemment les vacances, malheureusement, sa sœur ne pouvait revenir, à cause de la fermeture des frontières. Aby passa donc son temps à… tuer le temps. Jusqu'aux vacances d'été où elle pût à nouveau s'amuser avec sa sœur qui avait plus de temps libre, et donc, de temps pour envoyer des lettres par hiboux. Lorsqu'elle reçu sa lettre d'admission à Poudlard, elle était super heureuse et supplia ses parents d'aller faire les ''courses'' pour la rentrée.

Naissance : Née un 14 novembre, chez ses parents.

Apparition des pouvoirs magiques :
Un jour, alors qu'elle se promenait avec sa famille à côté d'un ruisseau, elle a échappé à la douche froide grâce à ses pouvoirs qui se sont réveillés. Elle avait 9 ans.

Autres événements et quotidien : Je ne sais pas quoi mettre…

Arrivée de la lettre d'un collège de sorcellerie : Comme tout le monde?

Premières années de scolarité : J'ai 11 ans  Wink

Loisirs : Elle adore lire. Il y a dans sa maison une petite bibliothèque dont elle a lu tous les livres de son âge. Elle aime aussi escalader les arbres et aider sa mère à s'occuper des animaux. Dès qu'elle est montée sur un balai (celui de son père lorsqu'elle avait 5 ans), cela lui a plu et elle adore remonter dessus, même si elle ne vole pas bien haut, pour l'instant. Elle aime aussi beaucoup le théâtre, du moins, lorsque c'est elle qui joue.

Habitudes :
Elle a l'habitude de faire son lit le matin. Elle n'aime pas trop se doucher, se maquiller. Lorsqu'elle est stressée, elle se ronge les ongles ou se passe les doigts dans les cheveux afin de les enrouler, bien qu'ils soient déjà un peu bouclés. Elle lit toujours avant de dormir et fait ses devoirs le matin, vers 6h, avant d'aller en cours. Par contre, lorsque c'est les vacances ou le week-end, elle préfère faire la grasse matinée et rester au lit jusqu'à 9 heures ou jusqu'à 11 heures si elle se met à lire.


Caractère
Elle est assez réservée, timide envers les grandes personnes, mais elle a de la répartie et sait se défendre contre les autres, même si ce n'est pas forcément en utilisant la magie. Elle est très susceptible et il lui arrive d'être très radine, puis, du jour au lendemain, très généreuse. Elle le sait, mais elle ne change pas, c'est elle, et c'est ce qu'elle veut être. Si un adulte lui fait des reproches sur son travail, elle va essayer de faire de son mieux, si un élève lui fait des reproches sur ce qu'elle est, elle va l'envoyer balader et ne va surtout pas changer pour faire plaisir à cette personne. Elle ne recule pas souvent devant une difficulté et lorsqu'elle échoue, elle réessaye, plusieurs fois d'affilé certains jours. Elle sait mentir, mais elle n'en abuse pas. Elle préfère mentir à sa sœur pour lui faire des blagues, après tout, elle a bien hériter de son père cylXD
Elle aime bien être seule lorsqu'elle travail et écouter les autres sans forcément se joindre à leur conversation. Elle a toujours peur de se tromper ou d'arriver en retard, mais elle sait que grâce à cette dernière peur, elle n'arrive (presque) jamais en retard.

Ce qu’il/elle espère devenir : Elle aimerai bien devenir comédienne/actrice.
Revenir en haut Aller en bas
Romy demartelande
Elève de 1ère Année à Gryffondor
Elève de 1ère Année à Gryffondor
Romy demartelande

Messages : 1


MessageSujet: reparti   Dim 16 Oct 2016 - 18:07

Nom : Demartelande

Prénom : Romy

Surnom : mimi

Nationalité : Anglaise et française

Age : 11

Maison de préférence : Griffondor ou serpentard
Baguette magique : 27cm, bois de aulne et crin de sombral

Apparence physique : Elle est une jeune fille, de petite taille, et morphologie fine mais musclée. Son éducation a voulu qu'elle se tienne toujours droite sauf quand elle est épuisée par ses journées. Elle est de teint dorée et est reconnaissable par sa longue chevelure blonde et ondulée qui flotte dans l'air du vent. Ses yeux sont d'un bleu océan, mais lorsqu'on regarde plus attentivement, on remarque une pointe d'orange qui entoure son iris, ce qui lui donne un regard de chat. Sa nuque et le bas de son dos laisse apparaître deux tatouages discrets qui représente énormément pour elle. Sa voix est posée mais avec une certaine intensité, ce qui lui permet de ne pas se laisser marcher dessus. Elle a toujours appris à s'habiller de manière élégante et souvent toute en noire.


Histoire


Famille :Elle est née d'un père français de sang pure et d'une mère anglaise née de parents moldus. Son grand-frère est lui aussi devenu un sorcier mais aujourd'hui, travaille au sein du ministère de la magie.

Naissance : Elle est née le 30 mars 2005, au sein de la maison familiale. Elle a pointée sa petite frimousse quelques jours plutôt que la date prévue. Elle se portait en pleine forme.

Apparition des pouvoirs magiques :Un jour, alors qu'elle jouait sagement dans sa chambre avec ses jouets, son frère qui lui était un adolescent, est venu l'ennuyer. Tous les frères sont comme ça, et viennent taquiner leur petite soeur. Cette fois ci, était la fois de trop pour elle, ce qui la fit rentrer dans une colère noire, et tous les meubles de la chambre se mirent à trembler, ses jouets à voler dans toutes la pièce en direction de son frère. Toutes les lampes ont explosé et son père est arrivé, l'a calmé et lui a expliqué que c'était normal, et qu'elle était une sorcière.

Autres événements et quotidien : Depuis quelques années, sa mère était atteinte d'une maladie dégénérative, mais qui ne pouvait être soignée par aucun sortilège. Un beau jour, lorsque la neige commençait à tomber, elle était si heureuse qu'elle couru vers la chambre de sa mère pour aller réaliser le premier bonhomme de neige de l'année. Elle essaya de réveiller sa mère sans aucune réaction, elle hurla et son père accouru. Sa mère s'était endormie dans son sommeil, et ne se réveillera plus jamais. Elle perdit sa mère alors qu'elle n'était âgée que de 3 ans.

Arrivée de la lettre d'un collège de sorcellerie : Un beau jour de printemps, lors du petit déjeuner, le courrier arriva. Parmi les lettres, une seule a retenu le regard de Romy. Une lettre simple avec un écusson, celui de l'école de Poudlard. Avant même de l'ouvrir, elle savait déjà ce qu'elle signifiait, elle sauta dans les bras de son père qui pleurait déjà chaud de larmes et elle prononça ces quelques mots : "J'espère que maman est fière de moi".


Caractère

Elle a comme points positifs, sa sociabilité, sa sensibilité, son courage face aux épreuves de la vie et face à la mort, elle affronte les épreuves avec beaucoup de sérénité et se battra pour rétablir la paix et protéger les gens qu'elle aime.
Ses points négatifs sont qu'elle ne fait confiance à personne, à pars elle-même, serait prête à des choses horribles pour protéger les siens, et elle peut parfois être inconsciente dans certaines de ses actions, mais reste néanmoins une personne intelligente.

C'est une personne qui a une facilité à aller vers les autres, faire de nouvelles connaissances, à être là pour les gens qui en ont besoin, mais qui ne laissera pas beaucoup de personne rentrer dans sa vie privée. Il lui faudra plus de temps pour permettre à certaines personnes d'y parvenir.
Elle est une personne qui se respecte, qui a retrouvé confiance en elle, qui se fait confiance à elle-même et seulement à elle. Elle croit en ses capacités, car elle sait que plus rien ne lui fait peur et qu'elle peut faire face à n'importe quelles situations.

Elle aime le sport, les gens honnêtes, courageux et par dessus tout sa famille. Elle adore les serpents mais elle n'aime pas les araignées, c'est une phobie pour elle.



Divers


Loisirs : Elle fait de la musique, elle écrit ses propres chansons afin d'extérioriser tout ce qu'elle a en elle. Cette passion lui a permis de devenir quelqu'un de créatif.
Elle fait du patinage et de la danse, et ne s'arrête jamais sur ses acquis, elle est déterminée à atteindre ses buts, et sa volonté et son courage lui permettent d'y arriver. Elle ne baissera jamais les bras face au premier obstacle.
Habitudes : Elle a pour habitude d'être concentrée, observatrice, et de tirer ces conclusions par elle-même, même si elle en discute toujours avec son père pour avoir des avis différents des siens. Elle a pour habitude d'être serviable et d'aider les gens parce qu'elle trouve que c'est normal ou alors parce que les personnes sont dans le besoin.


Ce qu’il/elle espère devenir :Elle veut devenir une grande sorcière et pouvoir aider son prochain. Elle veut devenir comme sa mère et elle veut qu'elle soit fière d'elle de là où elle la regarda. Sa seule est unique crainte est de décevoir les gens qui comptent pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Hylo Hannigan
Elève de 7ème Année à Gryffondor
Elève de 7ème Année à Gryffondor
Hylo Hannigan

Messages : 3

Né(e) le : 22/08/2000
Age : 18

Où à Poudlard ? : T'as pas la carte du Maraudeur? Tant pis.


Caractéristiques
Compétence: Niveau 6
Particularité: Aucune
Baguette: Bois d'ébène, ventricule de dragon, 31,75 cm

MessageSujet: Griffy   Lun 18 Sep 2017 - 23:33

Identité de Hylo HANNIGAN

Nom : HANNIGAN

Prénom : Hylo /phonétique : ilo/

Nationalité : Anglaise

Âge : 17 ans

Maison de préférence : Gryffondor

Baguette magique : Bois d’ébène, ventricule de dragon, 31,75 cm, étonnamment flexible, parfaitement droite, noire avec des lignes entrelacées sur la longueur
Patronus : un Albatros

Apparence physique : J’ai les cheveux roux-blond  par nature, je les ai teint en rouge pour les rendre encore plus flamboyants, qu’importe ce que les autres en pensent. Et cette couleur me va bien au teint. Mes cheveux sont longs, lisses et légèrement en bataille. J’ai des yeux gris, assez ronds et un nez fin. D’épaisses lunettes reposent sur ce dernier. Elles sont noires et  je les enlève seulement pour me battre (cf  paragraphe sur « Autres événements et quotidiens »). J’ai un corps athlétique. Il est rare de me voir avec autre chose sur le dos que l’uniforme de ma maison ; mais je peux mettre des sweatshirts à l’effigie de mes héros de science-fiction préférés le reste du temps. Je me ronge souvent les ongles quand je suis angoissée. Je ne suis pas tatouée mais je travaille sur un projet d’encre magique qui… oh, mais on s’égare.

Signe distinctif : Utilisation abusive de l’expression « Parbleu ! »

Histoire :
Rien de bien excitant dans ma vie. J’étudie du mieux que je peux même si je n’ai pas d’excellentes notes dans toutes les matières ;  j’ai pris presque toutes les options dans mon emploi du temps. Il ne me reste que peu de temps avant la fin de ma scolarité et quand je fais le bilan, je n’ai rien accompli d’extraordinaire. Je me réserve peut-être pour LA quête. J’envoie souvent des hiboux à ma mère : elle me tient informer de l’état déplorable du monde extérieur. Car à l’intérieur de l’enceinte, rien de nouveau. Je n’ai qu’un nombre réduit d’amis, mais des amis géniaux. Je les ai rencontrés à la suite d’un évènement en troisième année. J’étais assise  dans les gradins du terrain de Quidditch, désert, à m’imaginer voletant entre les joueurs, quand un élève de dernière année vêtu de vert est venu m’interpeler. Il a lancé des paroles à propos de mon père, comme quoi il n’aurait jamais dû participer à ça. Il a sorti sa baguette et a bombarda les sièges. Il m’a désarmé et s’est jeté sur moi. C’est là que mes futurs amis ont débarqué et ont fait diversion. Dans la panique, j’ai récupéré ma baguette et lui ai lancé un Sectumsempra, un sort dont m’avait parlé ma mère au cas où je me ferais agresser. Je me serais fait expulser si mes amis n’avaient pas appuyé ma version des faits. L’autre élève à changer d’école l’année suivante, à Durmstrang et je n’ai jamais su ce qu’il voulait. Mais depuis je m’entraine chaque soir à différents styles de combats rapprochés moldus et de sorts hors-programme.

Famille : Père  inconnu, parti à ma naissance. Il s’appelait Reynard quelque chose ; c’était un sorcier anglais. Maman dit qu’il est mort, j’ai de gros doutes mais je ne veux pas la contrarier.
Mère  Cara Hannigan, sorcière, diplômée d’Ilvermorny, est venue s’installer à Londres après ses études, vit dans le monde moldu, commissaire de police.

Naissance : 22 août 2000

Apparition des pouvoirs magiques : A mes neuf ans, Toby Jeggins m’a embêté au collège. Il s’est retrouvé immobilisé au sol, des pigeons se ruant sur lui comme sur des miettes de pain. J’étais persuadée que c’était ma faute. Je me suis excusée et je me suis ruée vers ma mère.

Autres événements et quotidien : Presque tous les soirs, entrainement sportif dans la salle sur demande. Sauf le mardi, astronomie oblige.

Arrivée de la lettre d'un collège de sorcellerie : Ma mère avait secrètement espéré que je ne la reçoive jamais. Mais elle est également très fière de la sorcière que je suis devenue.

Premières années de scolarité : Première année solitaire.  Beaucoup de temps passé dans la Salle Commune à rire avec les autres sans vraiment s’intégrer. Puis socialisation miracle et nouveaux amis.

Caractère : Si au début de ma scolarité, j’étais plutôt effacée, je me suis énormément affirmée en cours de route. J’ai vaincu ma peur de l’abandon et je me suis fait des amis. Je ne suis pas facilement colérique, sauf si on touche à une personne que j’aime et dans ce cas je peux devenir une vraie tigresse. Je n’abandonne pas facilement et j’essaye de garder la tête haute même quand le moral n’y est pas. Je ne suis pas d’un naturel colérique, en revanche j’aime les choses bien faites. Je suis légèrement autoritaire. Je déteste les personnes intolérantes ou étroites d’esprits. Je suis parfois au bord du désespoir en constatant les notes très moyennes que je récolte, mais je peux compter sur mes amis pour me soutenir. Je serais prête à n’importe quoi pour les gens que j’aime. J’évite de m’engager dans des relations amoureuses parce que… Parce que ! Je te donne mon pardon facilement si tu me prouves que tu es digne de le recevoir. Bref je suis quelqu’un de tout à fait classique, qui n’a encore rien vécu d’excitant dans sa vie et qui attend d’affronter des épreuves pour pouvoir se forger une opinion de la vie.

Divers : une phobie, les passages à niveau. Et j’aime le poulet au bacon.

Loisirs : Aime l’astronomie, les sortilèges et le sport. Rêverais d’intégrer l’équipe de Quidditch.


Ce qu’elle espère devenir : Auror, sans aucun doute. Je veux exercer le même métier que ma mère, mais dans le monde des sorciers.
Revenir en haut Aller en bas
Henry A. Matheson
Elève de 7ème Année à Gryffondor
Elève de 7ème Année à Gryffondor
Henry A. Matheson

Messages : 1


MessageSujet: Re: Le Registre de Gryffondor   Ven 13 Oct 2017 - 5:06

Nom : Matheson

Prénom : Henry Alistair

Surnom : Henry, Al

Nationalité : Écossaise

Age : 17 ans, 2000

Maison de préférence : Au choix du correcteur

Baguette magique : Bois de cèdre, 25cm, souple, avec un cheveu de vélane.

Apparence physique : T'es pas le genre de type qui attire les regards Henry, faut dire que dans la foule tu passes assez inaperçu. Tu tiens de ton père ses grands yeux noisettes et sa peau blanche, mais c'est ta mère qu'il faut remercier pour ta crinière brune aux reflets roux. T'as toujours eu le cheveux courts, aussi loin que tu puisses te souvenir. Il t'arrivait de te raser le crâne au début de chaque printemps, tu te souviens même que ton père rigolait en te frottant la tête avec ses mains caleuses. Tu lui répondais avec un sourire où se dessinaient des fossettes à chaque coin de ta bouche. Vous autre, les écossais, vous avez cette allure qui intimide, cette façon de vous tenir qui dit aux autres de pas venir vous embêter. T'es fier de ces tâches pâles qui constellent ta peau lorsque le soleil te chauffe la peau, ça te rappelle tes origines celtiques. Tes traits ne sont pas fins, mais tu es pourvu d'un certain charme. Il faut remercier ta bande d'amis avec qui tu t'amusais à sortir après les cours ou le week-end: vos sessions de foot improvisées faisaient battre tes veines gonflées sous ta peau, tu sentais tes muscles se contracter sous l'effort lorsque tu courais jusqu'à en perdre le souffle. T'es ni vraiment grand ni particulièrement petit, t'aurais aimé avoir quelques centimètres de plus, mais t'es pas pour autant déçu de ton apparence.

Signe distinctif : T'as une constellation de tâches de rousseur sur la peau et quelques tâches de naissance sur le dos. Une longue et fine cicatrice sur l'avant bras droit te fait parfois sourire en repensant à cet accident de vélo qui t'a fait foncer sur une clôture de fil barbelé. Faut dire que t'es plutôt nerveux comme gamin, impossible de te maintenir en place, alors il t'arrive souvent d'avoir des bosses ici ou là. Parfois tu peux pas t'empêcher d'embêter tes camarades, il est pas rare qu'ils te répondent avec un coup de poing qui te colore la joue de violet ou de bleu.


  - Histoire -

Famille : Quand t'étais petit, tout te semblait facile, les journées se passaient toujours de la même manière, 24 heures de rituels fatigants s’enchaînant les uns après les autres dans le bruit et l'insouciance. Ta grande sœur aidait toujours ta mère à préparer le petit déjeuner pendant que les plus petits s'amusaient devant la télé. Ton père était toujours parti avant que tu ne soit réveillé, son boulot vous empêchait de passer beaucoup de temps avec lui, mais il gagnait de quoi faire vivre votre petite tribu constituée de 5 enfants. Ta mère, en congé maternité, allait bientôt mettre au monde le 6ème et dernier membre des Matheson.

Naissance : Élevé dans une famille chrétienne et moldu, ton univers se réduisait à tes parents et à l'aînée de la famille. Vous habitiez dans la banlieue pauvre d'une ville où le ciel était aussi gris que l'avenir d'une jeunesse en manque d'emplois.

Apparition des pouvoirs magiques : T'avais 7 ans et une envie incroyable d'attraper les biscuits que ton père avait posé en haut de l'étagère. Ta sœur se disputait avec l'un de vos petits frère quand un mouvement dans la cuisine a attiré son regard. Les paquets de brownies et de cookie semblaient voler dans la cuisine sous tes applaudissements et ton rire amusé.

Arrivée de la lettre d'un collège de sorcellerie : T'allais ni être le premier ni le dernier à recevoir ta lettre pour Poudlard chez les Matheson. Ta sœur était déjà en 2ème année quand ta lettre est arrivée. Le choc et les questions avait déjà ébranlé ta famille deux ans plus tôt. 5 ans plus tard, ce sera le tour de ton deuxième petit frère.

Premières années de scolarité : La première année, tout était beau, tout était nouveau. T'avais l'impression d'avoir gagné ton propre ticket d'or pour un nouveau monde enchanté. Les cours te semblaient passionnants, tu ne t'ennuyais jamais, toujours émerveillé face à un univers que tu ne connaissais qu'à travers ce que te racontais ta grande sœur. Tu voulais toujours en apprendre plus, t'étais comme assoiffé de connaissances. Pour toi, c'était comme devenir un héro de dessin animé ou de comics. Tu te sentais parfois étourdi par tant de nouveauté, puis intimidé face à toutes ces personnes qui en savaient tant sur des sujets que tu venais de découvrir. Le choc des cultures.
La seconde année, tu avais l'impression d'avoir toujours connu la magie. Tu étais à l'aise comme un poisson dans l'eau, voyant les études comme un jeu, tu ne t'inquiétais pas des résultats. Moldus, sang-mêlés, sang-pur, tout ça t'était encore étranger. Tu ne croisais que rarement ta sœur, vous aviez vos propres cercles d'amis et aucun de vous deux ne semblait être mélancolique de votre famille.
La troisième année, tes résultats n'étaient ni élevés, ni particulièrement bas. Tu passais ton temps libre à t'amuser, sans vraiment travailler. Tu n'étais pas vraiment un cancre, non, mais tu préférais étudier les matières qui te plaisaient plutôt que de t'enquiquiner à apprendre des cours par cœur sur des sujets qui t'ennuyaient.
La quatrième année fut médiocre. La magie avait perdu tout son charme, tu t'ennuyais. Les cours n'étaient plus que de longues heures où tu restais apathiquement avachi sur un banc que tu trouvais trop dur pour tes fesses. Tu te demandais parfois ce que pouvaient faire tes amis dans leur collège de ville. Certains de tes amis étaient travailleurs, ils motivaient les troupes à travailler. C'est certainement grâce à eux et à leur aide que tu as pu réussir tes examens.
La cinquième année fut désastreuse. Tes notes continuaient de chuter. L'un de tes petit frère venait de faire son entrée en ère année, il semblait bien s’acclimater à l'endroit. Tu ne préoccupais pas de lui, tout comme votre sœur ne s'était pas préoccupée de toi à ton arrivée. « Pour grandir, il faut apprendre de soi-même » te répétait ton père quand, gamin, tu venais lui demander de te donner les réponses aux devoirs gribouillés dans tes cahiers d'écolier. Tu avais 15 ans, tu cherchais à trouver ta place entre deux mondes. Ta tête bourdonnait de questions à propos d'un tas de sujets différents. Tu t'inquiétais de ton avenir : qu'est-ce qui se passera après Poudlard ? Retourner à une vie sans magie ? Continuer ses études en rapport avec ce que tu apprenais dans ce château ? Tout te semblait trouble, tu étais perdu. Ton corps aussi changeait, les personnes qui t'entouraient ne te laissaient pas indifférent. La vision de ta sœur embrassant l'une de ses camarade semblait te hanter. Elle t'avait demander de ne pas en parler à vos parents, que ça passerait, que ce n'était rien de sérieux. La pauvre, ne se doutait pas que toi aussi, ton regard semblait parfois autant se perdre sur les courbes féminines de tes amies, que sur celles masculines de tes camarades de dortoirs. Tes problèmes d'ado prenaient le dessus sur tes résultats scolaires.
La sixième année, tu te retrouvais à devoir redoubler l'année précédente. Tes résultats n'étaient pas fameux, tu le savais. Tes parents étaient déçus, tu t'en souviens. La honte et la culpabilité te serraient la gorge quand tu avais rejoins tes amis dans le train. La colère et la jalousie te servaient de moteur pour réussir la nouvelle année qui débutait. Tu n'étais pas idiot. Tu n'étais pas débile. Tu avais juste besoin de plus de temps.
La septième année, tu rejoignais enfin les bancs de sixième année.




Caractère: On te disait souvent d'être un gentil garçon. De pas faire de bruit, d'être calme. Faut dire que t'étais plus turbulent comme enfant. T'aimes la nouveauté, l'aventure, comme ces personnages de jeux vidéos que t'aime tant. Tu passais ton temps à jouer dehors avec tes amis quand t'étais gamin, tu t'en souviens ? Toujours à imaginer des histoires où tu te devenais pirate ou cosmonaute. T'étais souvent jaloux si un autre de tes camarade se nommait chef ou roi. La lumière et les regards doivent toujours se tourner vers toi, t'es comme ça. T'aimes l'attention, qu'on te suive, qu'on t'écoute. Tu veux être le leader ou rien. Ça emmerde les autres parfois, souvent, tout le temps. Tu facilites pas les choses non plus, toujours à chercher la petite bête pour faire réagir ceux qui t'entourent, à croire que t'aimes te battre, que ce soit verbalement ou avec les poings. Les gens te prennent parfois pour un gamin de la campagne avec ta voix rauque et ton accent fort, alors il t'arrive d'être regardé de haut. T'aimes pas ça, ça te donne l'impression d'être un moins que rien. Tu réponds parfois avec un sourire narquois et une remarque sarcastique, ou parfois juste avec un mot vulgaire. La poésie ou les mots compliqués, tu connais pas. T'es plutôt du genre à faire rouler les insultes sur la langue pour pouvoir t'en délecter avant de les balancer au visage de ton interlocuteur. C'est vrai, t'aimes pas qu'on se moque de toi, ni même de tes amis. Loyal jusqu'au bout des ongles, t'es le genre de mec qui serait capable de tout pour ses amis. Tu fais tout pour pas perdre le contact avec ceux qui sont restés faire leurs études de moldus. T'as l'imagination fertile quand ils te demandent pourquoi t'es pas avec eux, t'inventes des excuses ou des histoires compliquées. T'es un mec rusé, tu essaies toujours de tourner les situations à ton avantages, même si ça réussit pas toujours. Tu oscilles entre les deux mondes, entre tes deux vies, incapable de trouver ta place ni de savoir où ça pourrait t'amener. Toute cette histoire de sorcellerie te tape sur les nerfs, tu comprends pas pourquoi vous devez rester cachés, pourquoi les sorciers n'aident pas la population. Les études te passionnent pas vraiment, t'as l'impression que tout ce que t'apprends ne te servira jamais, coincé dans un château où on te demande d'écrire sur des parchemins avec des plumes. Tu te demandes souvent comment t'as fait pour te retrouver là, pendant que tes amis passent leur week-end à jouer sur des consoles vidéos.


  - Divers -

Loisirs : T'es un passionné de sport, faut que ça bouge, que tu sortes toute l'énergie que t'as en toi. Toujours en quête de sociabilité et de moyen de te défouler. Y en a plus dans les muscles que dans la tête avec toi, pourtant tu préfères les cours de sortilèges à ceux de vol sur balais, la peur des hauteurs y est peut-être pour quelque chose.

Habitudes : Se plaindre, gémir pour un oui ou pour un non, râler, crier, tout ça rempli ton quotidien. T'échangerais sans problème tes leçons secrètes de jeu d'échec qui ont lieu tous les soirs contre une bonne connexion internet ou contre une soirée pyjama entre amis.

Ce qu’il/elle espère devenir :
Terminer sa scolarité, ce serait déjà pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
Lola Panetta
Elève de 1ère Année à Gryffondor
Elève de 1ère Année à Gryffondor
Lola Panetta

Messages : 2

Né(e) le : 10/06/2006
Age : 12

Où à Poudlard ? : Dans la tour... En salle de Défense Contre les Forces du Mal... Ou dans la Grande Salle... Sinon je suis sous une cape d'invisibilité alors...

Rang & Club : Gryffondor, 1ère année à Poudlard

MessageSujet: Gryffy   Sam 18 Nov 2017 - 23:10

Identité

Nom : Panetta

Prénom : Lola

Surnom : Lo

Nationalité : Anglaise

Age : 11 ans

Maison de préférence : Gryffondor

Baguette magique : Bois : Cornouiller
Composant : Plume de Chouette
Élasticité : Assez souple
Taille : 26,70 cm

Apparence physique : Lola est une fille à la peau pèche qui mesure 1m50. Elle pèse 34kg. Elle est donc assez petite et fine. Elle se tient droite. Elle a de grands pieds et de petites jambes fines. Son buste est assez long et fin. Elle a des bras légers et a de longs doigts fins de pianiste. Son cou est normalement taillé. Son visage est ovale. Elle a un petit front. Un peu d’acné sur le visage. Ses yeux sont grands et verts émeraude. Son petit nez s’accorde parfaitement avec ses petites pommettes. Sa bouche est fine et est très souvent fendue en un joli sourire ! Elle a de longs cheveux blonds contrairement à toute sa famille qui les ont bruns. Ils sont lisses et très enviés. Trop enviés pour Lola. Elle a pour habitude de les cacher en chignon et sous un bonnet. Ce qui va changer lorsqu’elle arrivera à Poudlard. Lola a une très jolie voix qu’elle use lors de Noël en famille ou d’autres occasions particulières. Lola s’habille de façon assez discrète mais originale. Elle aime mettre des gros pulls, des jeans confortables et moulants, des Docs Martens.

Signe distinctif : Lola est blonde par rapport à TOUTE sa famille. Elle a une légère acné. Elle ne se maquille jamais. Ce qui la distingue des autres filles…



Histoire
Lola est née le 10 juin, elle est née à Birmingham dans une famille composée à ce moment-là de sa vie d’un garçon et de ses deux parents. Sa famille habitait dans une petite maison du côté le plus proche de Londres de la ville. Trois ans plus tard naquit le petit frère de Lola : Malo. Il était petit et pleurait souvent.
Le 8 avril de l’année d’après, Lola partit à l’hôpital de Londres : on venait de lui diagnostiquer une sérieuse malformation cardiaque génétique. Aucun médecin ne l’avait vue à sa naissance. Elle se fit opérer d’urgence, opération qui dura plus de douze heures. Douze heures pendant lesquelles Lola fit un rêve grandement étrange…

Dans son lit, elle regarde par la fenêtre, il pleut. Lola aime la pluie. Elle aurait aimé être dehors, avec ses bottes et son ciré, à sauter dans les flaques.
Deux infirmières entrent, elles regardent Lola, elles sourient. Lola le leurs rend mais dans sa tête, elle se dit qu'elles sont bien idiotes de penser qu'elle n'a pas compris. Elle ferme les yeux tandis que son lit est emporté avec elle dedans dans une petite pièce où l'anesthésiste l’attend. Celle-ci murmure quelques mots à Lola mais elle s'en fout, elle ne veut pas la voir, elle ne veut pas l'entendre, elle veut se battre, et elle attend le début du combat patiemment.
Le médecin place un masque sur la bouche et le nez de Lola qui s'endort...
« Je m'endors doucement. L'obscurité s'empare de moi. C'est alors que je me réveille à une intersection. A gauche il y a un panneau avec affiché "1" et à droite, il y a un autre panneau mais avec un "2".
Je réfléchis. Je préfère que les autres ne s'en mêlent pas, je ne leur souhaite aucun mal. Je prends le "1".
Ce chemin est infini, il n'y a que du blanc, partout, seul une ligne droite se dresse devant moi. Je suis seule, j'ai peur, mais ne cède pas.
Soudain, deux silhouettes apparaissent devant moi: une grande, grosse, une petite, fine.
Le choix est difficile. Je décide de prendre la seconde.
Je continue mon chemin mais désormais, à mes côtés, il y a quelqu'un, je sens sa présence, mais je n'arrive pas à me retourner. Nous marchons et arrivons à un croisement ou je ne peux plus choisir, c'est cette personne qui choisit, elle prend celui de gauche, je la suis.
Soudain, tout devient blanc, devant moi apparaît une très grande silhouette qui me dit: "Tu n'es pas encore prête, retournes-y... "
Puis, je me suis réveillée dans une chambre bleue, vivante mais affaiblie... »
Lola s’est donc réveillée dans une chambre bleue où il n’y avait personne. Lola se leva et s’enroula dans sa couverture d’enfant. Elle sortit de la chambre et commença à chercher ses parents lorsqu’une infirmière la trouva et la remmena dans sa chambre où tout le monde la cherchait.

Lorsqu’elle fut dans deuxième année de primaire, Lola était dans une petite école du sud de Londres lorsqu’un petit garçon vint l’embêter dans un coin de la cour. Il la traitait de bizarre, de différente, de débile… Lola contenait une rage depuis si longtemps. Alors, elle ressentit un souffle et les verres du jeune garçon éclatèrent en morceaux…
Lola dû changer d’école. Et plusieurs fois encore car plusieurs choses étranges se produisirent à chaque fois.
Lorsque, l’année de ses onze ans Lola, ses parents se demandaient où allaient ils bien pouvoir la mettre, Lola reçu une lettre en papier vieillit et cachetée en un H. Ses parents n’avaient jamais crus en quoi que ce soit mais ils étaient tellement désespérés qu’ils l’emmenèrent au Chemin de Traverse et la laissèrent à une sorcière nounou avec la moitié de leur fortune. Elle s’occupa d’elle et l’aida pour ses achats. Lola découvrit avec émerveillement ce monde si beau.
Quelles aventures allait-elle donc pouvoir vivre maintenant ?
Famille : La famille de Lola est composée de :
-Maryline, 37 ans, aime le rose, aider les gens. Est couturière et aide-soignante dans une Maison d’Aide Spécialisée.
-Philippe, 43 ans, aime le jaune, enseigner, travailler. Est directeur d’une fédération régionale d’établissements professionnels.
-Matteo, 13 ans, aime le bleu, le sport, embêter ses frères et sœurs, le dessin. Veut faire pompier sénophile.
-Malo, 8 ans, aime le vert, le sport, la nature, la ferme, les animaux, les jouets, sa sœur. Veut faire agriculteur.
-Lajos, le chien de la famille, Berger Belge Tervueren.
-Diabolo, le chat de la famille, chat de gouttière.
-Nina, le chat de Lola, chat européen.

Naissance : 10 juin

Apparition des pouvoirs magiques : Deuxième année de primaire, un jeune garçon l’embêtait et elle fit donc exploser les verres de ses lunettes.

Autres événements et quotidien : Elle fit s’envoler les craies du tableau lorsque la maîtresse lui fit réciter sa poésie
Elle fit tomber dans la boue trois filles qui l’embêtaient.
Elle cassa sa porte lorsque sa maman la gronda, rien qu’avec un coup de pied dedans.

Le quotidien de Lola est compliqué : elle ne veut plus aller à l’école, ment pour ne pas y aller, se fait passer pour malade. Elle n’a pas eût d’amis pendant son enfance. Elle dit souvent, en pleure même, qu’elle n’a pas assez de temps, qu’elle ne fait pas ce qu’elle aime.
Arrivée de la lettre d'un collège de sorcellerie : Lorsque la lettre de Poudlard arriva, c’était un matin simple dans la famille Panetta… A part qu’un hibou grand-duc trônait dans le salon ! Ses parents n’étants pas encore levés, Lola prit la lettre que le hibou détenait et la lit. La lettre était en papier viellit et cachetée d’un H. Ses parent étaient descendus et avaient tout de suite fait faire ses valises à Lola qui partit au Chemin de Traverse et se fit aider par une sorcière nounou. Elle fit tous ses achats et se permit de prendre même un chat européen calico : Nina.

Premières années de scolarité : Pour tout dire, c’est la première année à Poudlard de Lola. Mais elle pensait bien que ce monde ne la décevrait pas !
Caractère : Lola est une personne plutôt ouverte. Elle est courageuse et téméraire. Elle aime l'aventure et dépasser ses limites. Son plus grand défaut, c'est le fait qu'elle n'accorde pas assez d'importance aux petits détails. Lola aime voir des amis, elle aime passer du temps avec eux. Lola a peu d'amis mais ils sont vrais et elle les aimes. Lola préfère partir à l'aventure que de rester étudier en cours. Elle aime passer du temps à l'extérieur mais aime lire. Lola est capable d'encourir des risques et de prendre la défense de chacun. Sauf de ses ennemis. Lola n'aime pas beaucoup étudier. Elle n'aime pas les mensonge même si elle même ment quelque fois... Lola a peur de la mort… de ses amis ! Elle s’inquiète seulement pour eux. Lola voudrait faire quelque chose d’utile et qu’elle aime. Le soutient de ses amis compte beaucoup pour elle et c’est sa plus grande source de motivation.

Divers

Loisirs : Lola aime lire, écrire. Mais elle aime surtout partager de bons moments avec ses amis, partir à l’aventure, vivre. Elle fait du Quidditch depuis qu’elle connait ce sport. Elle n’en fait pas encore en équipe mais compte bien gagner sa place d’attrapeuse. Elle est agile, souple et vive. Elle fait également du théâtre et est très douée.

Habitudes : Lola aime réorganiser sa chambre, changer les choses autour d’elle tout en restant elle-même. Cela lui permet de penser que le monde change enfin. Même si elle sait que ce n’est pas vrai… Elle a pour habitude de se lever une demi-heure plus tôt pour avoir plus de temps pour se préparer, manger, ect ect… Lola mange toujours du bacon et des œufs à la poêle avec des saucisses grillées. Elle ne va pas forcément vers les autres. Elle est timide avec les gens qu’elle ne connait pas, mais avec ses amis, elle est complètement folle : un sens de l’humour développé, toujours envie de faire quelque chose. Avec les personnes qu’elle n’aime pas, elle peut les ignorer grandement, ou alors les défier du regard jusqu’à ce qu’ils en aient mal aux yeux !

Ce qu’il/elle espère devenir : Auror ou éleveuse de dragons !
Revenir en haut Aller en bas
http://panettalola@gmail.com
Opale Kress
Elève de 1ère Année à Gryffondor
Elève de 1ère Année à Gryffondor
Opale Kress

Messages : 1

Né(e) le : 01/05/2007
Age : 11

Où à Poudlard ? : Dans la bibliothèque, dans la grande salle ou dans le dortoir


MessageSujet: gryffondor   Mar 29 Mai 2018 - 21:17

Nom : Kress
Prénom : Opale
Surnom : Op'
Nationalité : Anglaise
Age : 10 ans
Maison préférée : Gryffondor
Baguette magique : Bois de houx, cœur de dragon, 32,5cm

Apparence physique :
Opale est une brune, frisée, blanche de couleur de peau. En été, ses cheveux s'éclaircissent et sa peau devient mâte. Elle n'est pas très grande, environ 1,45 m, et n'est ni mince ni ronde. Le plus souvent, ses cheveux sont détachés, et tombent en cascades sur son dos. Elle a des yeux verts très expressifs. Ses lèvres sont plutôt charnues, sans être prédominantes, et son nez est doit mais pas très long. Son visage est plutôt rond, avec des fossettes qui viennent étirer son sourire. Ses mains sont fines, et ses épaules sont plutôt large pour celles d'une jeune fille de 10 ans. Elle a une cicatrice sous le menton. Elle aime s'habiller de façon classique, mais avec une touche de couleur qui égaye sa tenue. Ses tenues sont souvent composées d'un jean, d'un t-shirt à bretelle et à motifs, et de chaussures détente.

Signe distinctif : Elle a souvent un sac dans lequel elle met des claquettes pour éviter d'avoir mal aux pieds.

Histoire :
Son père est un sorcier et travailler au ministère de la magie dans le service de la coopération magique d'après ce que sait Opale, car il ne parle pas beaucoup de son travail à la maison. Sa mère est une moldue, et ne connaissait rien à la magie avant 8 ans auparavant.

Elle était tombé éperdument amoureuse d'un homme qui l'avait sauver, un jour, alors qu'elle allait se noyer. Le père d'Opale. Lors d'une balade en mer à l'âge de 18 ans avec ses parents sur un bateau qu'ils avaient loué pour l'occasion, la mère d'Opale ayant pour nom Sophia était tomber à l'eau alors qu'un orage avait éclater. Son père ne s'en était pas sorti, et sa mère est tombé dans le coma. Elle est décédé 9 jours après l'accident. Pendant le naufrage du navire, son père, visitait les fonds marin à l'aide du sortilège du têtembule. Les fonds marins constituent une véritable passion pour lui. Quand il compris ce qu'il se passait, il remonta de quelques mètres, et vît le père de Sophia. Ce dernier lui indiquait de sauver sa chère fille, ce qu'il fît. Il fît de même avec la femme du monsieur, mais la malheureuse avait pris un vilain coup à la tête. Lorsqu'il voulu aller retourner chercher le père de Sophia, celui-ci avait disparu. Les urgences qu'il avait appelé arrivaient, il ne pouvaient donc pas retourner le chercher. Son secret ne devait pas être découvert...

Ils habitèrent rapidement ensemble, les parents de Richard (le père d'Opale) appréciant la jeune femme. Ils vécurent ainsi jusqu'à la naissance d'Opale. Sophia était mère au foyer, et restait donc à la maison s'occuper d'Opale. Elle n'avait pas encore conscience du pouvoir de son compagnon.

Mais quand sa fille eu atteint l'âge de 2 ans environ, elle se mit soudain à léviter sous les yeux d'un mère apeurée... C'est d'ailleurs après le cris de sa mère qu'Opale se fît cette cicatrice sous le menton, à peine visible aujourd'hui. Elle ne veut pas l'enlever. Opale ne su jamais les détails de la découverte de la magie par sa mère, mais elle imaginait beaucoup de disputes à ce sujet. Mais il fallait qu'elle l'accepte. Donc, elle continua d'élever sa fille, tout en apprenant les secrets du monde de la magie, en les retransmettant à sa fille. Son père s'amusait beaucoup avec elle, ainsi qu'avec sa mère, mais la réprimandait souvent lorsqu'elle usait de ses pouvoirs magiques.

Opale n'eu pas beaucoup d'ami. A vrai dire, les enfants la trouvait bizarre. Une fois dans la parc à côté de chez elle, elle avait eu le courage d'aller voir le grand Mathis, celui qui pique le goûter de Jonathan. Elle lui avait dit de lui redonner son goûter, et qu'il faudrait mieux qu'il demande à sa maman si il en voulait un ! Ni une ni deux, elle était à terre, la joue rouge, et morte de honte. Le grand Mathis riait aux éclats avec ses copains, et Jonathan partait en courant. Elle ne manquait pas de courage, non sans peur, mais ses tentative pour aider les autres étaient souvent des échecs.

Un jour, elle la reçut enfin ! Sa lettre de Poudlard, la plus grande école de sorcellerie selon son père, puisqu'il y avait été il y a de nombreuses années. Finit les insultes quand elle passait devant le parc, finit les longs moments de solitudes à se demander pourquoi elle était ainsi ! Enfin, elle pourrait apprendre réellement qui elle est !! Des multitudes de questions remuaient son esprit ! Quelle tenue fallait-elle qu'elle prenne pour aller à King's Cross, la où il était indiquer qu'elle devait se rendre pour rejoindre l'école? Est ce qu'elle trouvera des amis ? Comment seront ses professeurs ? Est ce qu'on mange bien là-bas (oui, Opale est une jeune fille gourmande, et qui aime absolument tout) ? Comment sera le château, car malgré les longs monologues de son père à ce sujet, elle avait encore du mal à se faire une idée de son architecture... Elle était tellement pressée de partir de cette ville qu'elle détestait qu'elle ne dormi presque pas les nuits qui suivirent... Mais elle avait peur d'une chose : ne pas revoir se parents avant un long moment...

Caractère :

Opale est quelqu'un de plutôt courageuse, comme indiquer ci-dessus, malgré de nombreuses peurs. Elle est gentille, et aime aider les autres lorsqu'ils sont dans le besoin. C'est une fille travailleuse, elle essaye toujours de faire du mieux qu'elle peut.

Elle peut se faire avoir par des gens aux mauvaises intentions, puisqu'elle peut être parfois quelque peu naïve. Néanmoins, quand elle sait qu'elle a raison, elle peu s'énerver, gentiment, mais surement.

Elle n'a pas vraiment confiance en elle. Elle aura du mal a penser qu'elle peut faire quelque chose lorsque peu de personne l'ont fait. Mais elle finit toujours par essayer.

Elle aime aider les autres. On peut se confier à elle, elle ne trahirait un secret pour rien au monde.

Opale aime la lecture, jouer à des jeux vidéos, s'amuser à jeter des sorts mineures pour regarder son père gronder, puis sourire avec amusement. Elle aime le cinéma moldu, n'ayant connu que celui-ci, et sortir de chez elle pour aller regarder par la fenêtre du vieux fou à l'autre bout de la rue, jouant entre peur et courage.

Elle déteste l'injustice, et la menthe. Elle ne porte pas non plus le sport dans son cœur, hormis la danse et le foot.

Elle a peur de devoir quitter ses parents. Elle craint aussi de ne pas avoir d'amis, et de se retrouver seule, comme dans le parc quand elle y va. Elle craint de ne pas réussir, et de décevoir ses parents et ses professeurs.

Elle veut réussir ! Et avoir un peu de temps pour elle pour lire et s'occuper d'elle.

Sa principale motivation est de rendre fière ses parents, et de réussir dans la vie en général. Pour ça, avait dit son père, il faut travailler dur, mais ne pas oublier de prendre soin de soit.

Divers :

Opale lit, danse, joue au football avec sa mère, regarde la télé, chante et dors beaucoup ! Elle a l'habitude de se promener das la rue, et d'espionner le monsieur bizarre de l'autre côté de la rue. Elle note tout ce qu'il fait dans un petit carnet, et essaye de comprendre pourquoi il est si colérique. Elle avait remarquée qu'il buvait beaucoup de café.

Plus tard, elle veut être aussi courageuse que sa mère, aussi intelligente que son père, et aussi loyaux que ses grands parents envers ceux qu'elle aime. Elle espère pouvoir fonder une famille quand elle sera grande, mais elle n'en ait pas encore là. Elle souhaite servir à quelque chose à Poudlard ! Son père lui avait parler des "préfets", mais lui ne l'a jamais été, il faisait trop de bêtises à ce qui paraît...
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Lynch
Elève de 5ème Année à Gryffondor
Elève de 5ème Année à Gryffondor
Ethan Lynch

Messages : 9


Caractéristiques
Compétence: Niveau 5
Particularité: Aucune
Baguette: 32,6cm, Bois de Cèdre et plume d’Oiseau-Tonnerre

MessageSujet: Re: Le Registre de Gryffondor   Ven 1 Juin 2018 - 13:28

Identité
Nom : Lynch

Prénom : Ethan

Surnom : il n’en a pas réellement ou alors il ne souhaite pas les divulguer, donnés par ses sœurs.

Nationalité : Irlandaise, il est né et a grandi à Hollywood, petite bourgade à une cinquantaine de kilomètres au sud-ouest de Dublin.

Age : 15 ans

Maison de préférence : Gryffondor

Baguette magique : 32,6cm, Bois de Cèdre et plume d’Oiseau-Tonnerre. Cette baguette est puissante et acquise aux sorciers loyaux et courageux mais elle est difficile à maitriser, à l’image de son cœur.

Apparence physique : Ethan est un jeune homme parfaitement constitué, avec une silhouette agréable et des muscles légèrement dessinés sans être trop présents. Un peu plus grand que son âge généralement, on le prend souvent pour un 7ème année, ce qui l’amuse beaucoup. Ses cheveux sont coupés courts et retombent en bataille sur des yeux sombres, d’un gris foncé, protégés par des lunettes aux montants noirs. Son visage est fin, plutôt mignon à vrai dire, surtout qu’un sourire est toujours présent sur ses traits, ce qui ne gâche rien.

Quand il ne porte pas son uniforme des Gryffondor, il adore porter des jeans et tee-shirts à message qu’il rehausse d’une veste pour se donner un petit côté classe. Il a un bon sens de la mode, aiguisé par sa fratrie, et aime à le montrer. Il apprécie aussi porter des gants, c’est plus pratique quand il danse parce que oui, Ethan est un bon danseur et surtout adore ça, depuis tout gamin. Il se balade également avec son casque sur les oreilles en toute occasion (il fait toutefois l’effort en cours de le passer autour de son cou, par politesse et pour écouter un minimum ses professeurs).

Signe distinctif : En dehors de son casque, objet fétiche pour lui, pas vraiment.



Histoire


Famille :
  • Farell Lynch, 57ans, sorcier féru d’histoire. C’est le père d’Ethan. Farell est guide touristique et gagne plutôt bien sa vie même s’il est souvent en déplacement. Il était lui aussi à Gryffondor pendant ses années de collège.

  • Liliana Wilkins Lynch, 54 ans, mère du jeune homme, sorcière peu douée pour la magie. Liliana est professeur de danse à Dublin et possède sa propre école. Elle a été danseuse étoile dans sa jeunesse et a connu le succès mais a dû s’arrêter à 28 ans, pour cause de grossesse. Elle n’a pas suivi ses études à Poudlard mais dans une école de magie spécialisée dans le sport/études.

  • Judicaëlle (dit Judi) Lynch, 26 ans, sorcière on ne peut plus compétente. C’est la plus âgée des sœurs d’Ethan. Brillante Serdaigle sortie de Poudlard avec ses aspics en poche, elle est aujourd’hui infirmière à St. Mungo.

  • Blair Lynch O’Donnell, 23 ans, sorcière discrète. Ancienne Poufsouffle de son état, elle vient tout juste de se marier avec Sullivan O’Donnel et attend son premier enfant, Maelys. Elle est une petite maitresse de maison comblée.

  • Maureen Lynch, 22 ans, sorcière ayant les mêmes points faibles en magie que sa mère. Cela fait plusieurs années qu’elle a quitté Poudlard où elle était elle aussi à Gryffondor. Elle cherche encore un peu sa voie à l’heure actuelle mais enchaine les boulots divers et variés, histoire de toucher un peu à tout avant de se spécialiser. Un peu inconstante, elle aime se laisser vivre sans se prendre la tête ce qui inquiète beaucoup leurs parents.

  • Heather Lynch, 19 ans, sorcière ambitieuse et douée. Ex Serpentard qui sort tout juste de Poudlard avec ses ASPIC, elle va commencer, en Septembre, un stage au ministère de la magie (elle rêve secrètement de devenir un jour ministre de la magie).

  • Ailla & Kayna Lynch, 9 ans, sorcières en devenir. Jumelles et petites dernières de la famille, elles ont pour ambition dans la vie de devenir danseuses étoiles comme leur maman. Elles tentent de la convaincre d’ailleurs de les envoyer dans le même collège qu’elle mais pour l’instant elles n’ont pas encore eu gain de cause.


Naissance : Que dire quand on est né 5ème d’une famille de 7 enfants, toutes des filles à votre exception près ? Et bien, il faut se serrer les coudes avec papa ! Ethan est né en plein été, le 22 Août, dernier jour du lion ce qui était prédestiné. Joli bébé, il s’est aussitôt retrouvé assailli par la gente féminine de la maison (déjà 4 sœurs !) on ne peut pas dire qu’il a été malheureux loin de là. En tant que seul garçon, il a été chouchouté par sa mère (qui commençait à désespérer d’avoir un garçon) et son père qui décréta que c’était le plus beau jour de sa vie puisqu’il ne serait plus tout seul face à la horde.

Apparition des pouvoirs magiques : L’apparition des pouvoirs magiques d’Ethan fut assez banale en fait. Agé de 6 ans et tout fluet, ses sœurs avaient décidé de le prendre pour cobaye et poupée vivante suite à l’annonce de leur mère qu’elle attendait une nouvelle fois des petites sœurs. Elles se mirent donc en tête de lui faire essayer des robes et autres habits de filles pour savoir comment on allait décider d’habiller ces nouvelles princesses en approche. Seulement, Ethan lui n’était pas très chaud pour l’expérience… et bien sûr personne ne l’écouta (comme toujours). Il finit par tellement s’énerver sur ses sœurs qui voulaient l’obliger à enfiler une robe plein de froufrous roses que ces dernières furent purement et simplement repoussées de plusieurs mètres par une force invisible alors que ce dernier hurlait qu’elles avaient plutôt intérêt de le lâcher. Bien sûr, il fut donc décidé qu’il ne porterait pas de robe s’il arrivait à éjecter 4 sœurs toutes plus grandes que lui par la pensée et il fut décrété qu’un repas de famille pour fêter cela serait célébré.

Autres événements et quotidien : Tout petit déjà, il a montré un grand intérêt pour la danse et passait de nombreuses heures avec sa mère à son école, apprenant autant le classique que le modern jazz (préférant d’ailleurs ce dernier). Il était plutôt bon d’ailleurs et sa mère a pris plaisir à lui enseigner autant qu’il le souhaitait, le laissant assister aux divers cours, mais il n’a jamais émis l’idée d’en faire son métier : c’était pour l’enfant juste un passe-temps qui le défoulait et lui permettait en plus d’assouvir son intérêt pour la musique qu’il passe son temps à écouter.

Même si ses sœurs étaient parfois casse-pied, elles lui ont toutefois aussi donné le goût de la mode et il a un goût assez sûr pour un garçon de son âge, même s’il n’en fait pas trop étalage pour ne pas qu’on pense qu’il aime des « trucs de filles ».

Arrivée de la lettre d'un collège de sorcellerie : Quand la lettre de Poudlard arriva donc un peu avant son onzième anniversaire, personne ne fut vraiment surpris dans la famille. Elle était après tout le 5ème courrier qui passait par la fenêtre du salon… Cela n’empêcha pas toute la petite tribu de se réjouir et de fêter cette bonne nouvelle. Quelques paris furent même lancés sur l’appartenance à sa nouvelle maison, remportés par son père et sa sœur Maureen.

Premières années de scolarité : A son arrivée à Poudlard, seule Heather était encore élève dans l’illustre collège, aussi pour le première fois de sa vie il se retrouva loin de sa meute. Bon, le reste du temps, ses sœurs avant lui avaient arpenté les pavés du collège mais les jumelles ainsi que ses parents étaient toujours là, ce n’était pas pareil… cette première année fut donc un peu étrange, à juste côtoyer sa sœur qui était dans cette maison honnie par tous les siens mais il s’en fichait, c’était sa grande sœur. Il ne s’est pas fait beaucoup remarquer en dehors de cette fratrie mais ça lui convenait très bien.

Les années suivantes furent aussi assez calmes à vrai dire, se faisant quelques bons amis avec qui il trainait, étant juste assez bon en cours pour ne pas redoubler mais n’aimant pas trop travailler (même s’il en avait largement les capacités) il a surtout cherché à ne pas trop faire de vagues, suivant son petit bonhomme de chemin. Il s’avéra toutefois assez doué pour les Sortilèges et la Défense contre les forces du Mal mais a un niveau tout juste suffisant (voir catastrophique) en Métamorphose et surtout en Potion (où il soupçonne Rogue de le saquer).



Caractère

Ethan est un garçon gentil et agréable à vivre. Habitué à être en communauté puisqu’ils sont neuf à la maison, il sait à la fois se faire discret quand il le faut, et s’imposer quand le moment l’exige. Pour ne pas trop peser sur sa mère dont il est très proche, il sait ne pas s’étaler et ranger ses affaires, il n’est pas trop bordélique et il est capable également de lancer certains sortilèges ménagers sans problème. Il est toutefois très ouvert sur le partage des tâches, ayant toujours vu son père s’occuper de la maison comme sa mère quand il n’était pas en déplacement et trouve stupide les garçons qui se la jouent macho.

Mais ne croyez pas pour autant que c’est un faible et que vous pourrez lui faire faire tout et n’importe quoi ! En effet, Ethan peut tout à fait pousser sa gueulante et dire les choses sans détour s’il le faut. Combatif, il n’est pas prêt à se laisser dicter quelque chose qu’il trouve injuste ou qu’il ne comprend pas. Le prendre de front en voulant lui imposer au lieu de lui expliquer et il peut être aussi buté qu’un mur. Il faut savoir amener les choses avec lui, proposer des idées et des solutions, expliquer pourquoi on lui demande des efforts et cela se passera beaucoup mieux. Assez autonome puisqu’il fallait bien partager son temps entre toutes les "Têtes blondes" de la fratrie, il sait ce qu’il fait, ce qu’il veut et a une vision globale des choses assez justes généralement. A vrai dire, il a la tête sur les épaules.

D’un tempérament joyeux, il a toujours le sourire aux lèvres et préfère prendre les choses comme elles viennent, sans se prendre la tête. Qu’on fasse la gueule n’arrange rien dans la vie alors autant s’accorder sur le bon coté des choses.



Divers

Loisirs : La danse. Il adore la danse et pratique régulièrement quand il pense qu’on ne le regarde pas (il n’aime pas trop être observé, pour ça qu’il n’a jamais voulu en faire un métier d’ailleurs). Il passe également son temps à écouter de la musique et à chantonner même s’il ne pratique d’aucun instrument. Il aime bien passer du temps en extérieur aussi, dans le parc ou près du lac, ou passer du temps avec ses amis. Il a du mal à rester tout seul dans un endroit silencieux tel que la bibliothèque, il est beaucoup trop habitué au bruit pour ça !

Habitudes : S’enfermer dans sa bulle perso, son casque sur les oreilles. Il pianote aussi des doigts (ou tapote le sol des pieds) : il a du mal à rester trop en place.

Ce qu’il/elle espère devenir : Ça, c’est la question à 100 000 Galions !

"Et vous, qu'est-ce que vous voyez quand vous regardez dans le miroir ?"
Revenir en haut Aller en bas
Prudence Allister
Elève de 3ème année & batteuse de Gryffondor
Elève de 3ème année & batteuse de Gryffondor
Prudence Allister

Messages : 43


Caractéristiques
Compétence: Niveau 3
Particularité: Aucune
Baguette: Bois de sycomore, ventricule de Snallygaster, 33,33 centimètres, souple

MessageSujet: Le Registre de Gryffondor 1   Dim 3 Juin 2018 - 14:56

Identité
Nom : Allister

Prénom : Prudence
Surnom : Prue (déteste son prénom alors usera surtout de ce dernier)
Age : 14 ans, née le 4 avril 2004
Classe : 3ème année
Maison de préférence : Gryffondor
Nationalité :  Anglaise

Baguette magique : Bois de sycomore, ventricule de Snallygaster, 33,33 centimètres, souple

Apparence physique : Prue est une jeune fille grande pour son âge. Mais son apparence n’est pas du tout le reflet de son caractère. Elle a de longs cheveux bruns qu’elle laisse souvent libres et des yeux noisettes, grands aux longs cils. Son visage est plutôt rond et ses traits et son regard sont doux. Son nez est légèrement en trompette, et son menton et sa bouche sont plutôt petits même si ses lèvres sont agréablement dessinées, ce qui lui donne un petit air plein de malice mais aussi tendre. Sa peau pâle qu’elle tient de son père rougit facilement mais sinon elle ressemble beaucoup à sa mère. Elle aime la mode (truc qu’elle partage avec sa maman) et les couleurs alors elle aura toujours une tenue soignée et gaie, et en même temps pratique, pour bouger tout à son aise et est souvent chaussée des bottes qu’elle aime beaucoup. Sa grand-mère lui a tricoté une grande écharpe rouge quand elle a appris que sa petite fille entrait à Poudlard, Prue la porte le plus souvent possible. Elle a une voix douce et chantante.

Signe distinctif : Gauchère



Histoire


Prudence vient de Torquay, dans le sud de l’Angleterre. Elle est une sang mêlée et on peut dire que sa vie est parfaitement divisée en deux. Sa maman, Ashley Derwent Hall, est sorcière, son papa, Dan Allister est moldu et ils ont divorcé quand Prue a eu quatre ans en choisissant la garde partagée. Ainsi, elle passe une semaine sur deux chez l’un et l’autre. La raison du divorce ? Le mensonge venant de Maman Allister sur sa condition de sorcière éventée par la déclaration des pouvoirs de Prudence.

Ashley, ancienne Poufsouffle, a un frère, Seamus (ancien Gryffondor), joueur de quidditch au poste de batteur dans l’équipe des Flèches d’Appebly. Elle s’est remariée avec un sorcier (ancien étudiant d’une petite école du Sussex) quand Prue a eu six ans. Son beau-père, Craig Hall, est soigneur des Flèches. Ashley est employée de Gringotts. Quand Prudence vit chez eux, c’est sa grand-mère, Lou, qui veille sur elle quand tout le monde est au travail.  

Dan est professeur de sciences dans l’un des collèges de Torquay. Il s’est lui aussi remarié quand Prue a eu cinq ans et a deux autres enfants : Amy (trois ans) et Lee (onze ans, est en fait le fils de Joyce, jusque là mère célibataire). La belle-mère de Prue se nomme Joyce et fait les desserts d’un grand restaurant de Torquay. Prue s’entend très bien avec cette nouvelle part de sa famille. Bien sûr, elle se garde bien de parler de sa condition de sorcière à sa belle-mère et ses enfants mais elle raconte tout à son père qui en tant que scientifique trouve tout cela passionnant à étudier de son point de vue de non-sorcier. Ce n’est en effet pas la condition de sorcière de son ex-femme et de sa fille mais le secret qu’Ashley en a fait pendant des années qu’il n’a pas accepté.

Prudence est née à l’hôpital public moldu de Torquay en plein milieu de la nuit. C’est sa mère, un peu superstitieuse, qui a choisi son prénom, un peu comme un talisman. On peut dire que cela a guéri Ashley des superstitions dans le futur car elle fut fort mal inspirée. Dès les premiers mois, Prudence a montré sa témérité et sa curiosité pour le monde en crapahutant où ses petites jambes la menaient, à quatre pattes, puis à deux. Descendre et monter les escaliers ? Monter et descendre du canapé ou de sa chaise haute ? Grimper en haut de ses étagères en utilisant son petit tabouret pour monter sur la commode pour monter sur ces dernières ? Traverser la route en courant ? Se sauver dans les rayons d’un magasin ? Même pas peur ! Ses parents et sa grand-mère ont eu pas mal de frayeurs, le non ferme puis sévère a été le mot qu’on entendait le plus souvent  et ont même dû à un moment lui mettre un harnais et une laisse. A coté du caractère casse-cou et aventureux de leur fille, la petite a eu une petite enfance parfaitement normale.

Jusqu’au jour où la petite a déclaré ses pouvoirs magiques. Dan, son père était dans le jardin, Ashley, à l’étage avec Prudence, une belle après-midi d’été. Les fenêtres étaient grandes ouvertes, pour laisser l’air et le soleil envahir la maison. Ashley était en train de nettoyer la salle de bain, Dan en train de tondre la pelouse, et Prudence en train de jouer dans sa chambre. Prue décida qu’elle voulait voir son père et lui faire coucou. Elle monta sur son tabouret et ce qui arrivait arriva, elle se pencha tellement que le tabouret fut déséquilibré et qu’elle passa par la fenêtre. Dan vit alors sa fille non pas tomber mais flotter doucement jusqu’au sol.

Comment expliquer à votre mari que votre fille est une sorcière, que vous en êtes une aussi, que votre mère également et que votre travail n’est pas du tout la vente de boites en plastiques par porte à porte mais banquière dans LA banque de votre monde et donc que ça faisait six ans que vous lui mentiez sur votre passé et votre présent, vous et votre mère, votre frère et que vos amis aussi ?

Ashley n’a pas su. Elle était amoureuse mais déjà installée dans sa vie de sorcière quand elle rencontra Dan. Elle a eu peur de lui dire l’incroyable, cartésien qu’il était mais elle n’a pas voulu non plus changer de vie. Et Dan n’apprécia pas du tout la plaisanterie. Il demanda le divorce, les choses se sont fait à l’amiable, la garde fut partagée. Ashley reprit à 100 % sa vie de sorcière et chacun construisit une nouvelle famille avec Prue en trait d’union. Prudence n’eut aucun mal à changer de vie et encaissa très bien ce divorce et tous ces changements consécutifs.

A partir de là, Prue vécut dans les deux mondes de manière quotidienne. Une semaine sur deux, elle vit comme une sorcière, l’autre comme une moldue et fait des activités en conséquence. Pour ce qui est de l’école, il a été décidé qu’elle irait dans une école moldue jusqu’à son entrée au collège de sorcellerie. Là encore, moitié-moitié !

Et bien sûr elle reçut sa lettre de Poudlard, le jour de ses onze ans. Le petit hic était que c’était la semaine où elle était chez son père… Difficile d’expliquer pourquoi un hibou avec une enveloppe de papier parchemin à la patte se posa dans le jardin à coté de Prue en train de jouer au ballon avec Lee. Fort heureusement, le ballon chassa l’animal qui revint quelques minutes plus tard, Prudence étant montée en vitesse dans sa chambre pour ouvrir la fenêtre et accueillir l’oiseau un peu plus discrètement. Officiellement pour sa belle-famille moldue, Prue entra donc en pension pour l’aider à travailler.

Pas qu’elle montre de grosses difficultés scolaires, mais disons que se concentrer et s’organiser n’est pas la chose qu’elle sait faire de mieux, elle est juste à la moyenne par manque de travail, alors l’excuse était toute trouvée.

A Poudlard, elle entra à Gryffondor, sans surprise. Sachant déjà voler en arrivant grâce à son beau-père et son oncle maternel, Prue s’est immédiatement présentée aux sélections de l’équipe, au poste de batteur (fatalement, elle a voulu faire comme son oncle d’autant plus que c’est ce qu’il lui apprit) et elle fut prise, au grand dam de sa maman qui aurait nettement préféré que sa fille fasse comme activités périscolaires de la danse, de la musique, des échecs ou du dessin, que de l’escalade, du quidditch, de la planche à voile ou de l’aikido !

Au château, l’adolescente regrette énormément ses activités moldues qu’elle ne peut faire que durant les vacances scolaires et les vacances d’été. Mais elle trouve des palliatifs. Elle a trouvé que grimper dans la volière abandonnée avec toutes ses poutres et perchoirs, et ses vieilles pierres était un terrain très bien, et elle s’entraine à ses sports tous les matins avant le petit déjeuner. Elle a choisi études des moldus pour avoir de bonnes notes facilement et soins aux créatures magiques pour bouger et être dehors. Et puis elle aime les animaux de toute façon.



Caractère


Prudence porte très mal son prénom et a le défaut de ses qualités. Elle est autonome, déterminée, aventureuse, fonceuse, casse-cou, combative et compétitive. C’est Mademoiselle 100.000 volts. Elle est aussi joyeuse, rieuse, toujours de bonne humeur. Par contre, elle est un peu rentre-dedans, elle dit ce qu’elle pense. Mais elle est gentille et ne veut pas blesser alors elle essaiera de mettre les formes. Elle n’est pas organisée, elle s’étale, elle est bordélique clairement, un grand conflit avec ses parents est l’état de ses chambres et elle procrastine. Elle sait prendre ses responsabilités mais est insouciante pour les choses sans gravité. Elle est un peu soupe au lait mais elle n’est pas rancunière. Elle est facile à vivre même quand il lui arrive d’être grognon. Elle est optimiste et têtue.



Divers


Loisirs : Prue adore le quidditch. C’est une fan de l’équipe des Harpies de Holyhead. Elle a d’ailleurs au dessus de son lit à Poudlard, un grand poster de l’équipe. Sinon, elle adore courir, danser, voler, grimper, pédaler. Bref, elle aime les activités qui bougent. Elle fait du roller, même dans les couloirs du château et du patin et de la luge en hiver. Elle passe ses journées à la piscine ou à la mer, l’été où elle a commencé le sky surf et la planche à voile. Et toute l’année, elle fait du vol sur balai et du VTT en foret. Elle s’est même dès que son âge le permit à l’escalade, l’aikido et la capoeira parce qu’elle l’avait vu à la télé. On la trouvera plus souvent dehors que dedans, souvent au stade ou sur le lac (oui, oui, on a bien dit sur, puisqu’on peut marcher dessus, Prue s’amuse à glisser sur l’eau) et ce par tous les temps, la pluie ne la dérange absolument pas. Prudence adore chanter aussi. Elle a un joli timbre comme sa mère.

Habitudes : Elle se lève tôt pour aller s’entrainer et chantonne souvent.

Ce qu’elle espère devenir : Batteuse dans l’équipe des Harpies !

"Et vous, qu'est-ce que vous voyez quand vous regardez dans le miroir ?"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Registre de Gryffondor   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Registre de Gryffondor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MATCH #4 - SERPENTARD vs GRYFFONDOR
» Harry Potter [Gryffondor, 5ème année]
» Registre des sceaux
» Ginny Weasley (Gryffondor)
» Inscription Gryffondor [MATCH 2]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Collège Poudlard :: Avant de commencer... [HS] :: Les Grimoires des Personnages :: Les Registres des Membres Acceptés-
Sauter vers: