Le Collège Poudlard

Venez parfaire votre éducation magique dans notre illustre collège !


 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerLe Registre du Personnel - Page 2 FBConnexion

Partagez
 

 Le Registre du Personnel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Aaron Scott
Etudiant à l'A.S.I.A
et Stagiaire en Sortilège
Etudiant à l'A.S.I.Aet Stagiaire en Sortilège
Aaron Scott

Messages : 11


Le Registre du Personnel - Page 2 Empty
MessageSujet: pres gryffy   Le Registre du Personnel - Page 2 Icon_minitimeMar 1 Sep 2015 - 22:05

Nom : Scott

Prénom : Aaron

Surnom : Aucun

Nationalité : Anglaise

Age : 17 ans, né le 4 juillet 1998

Maison de préférence : Gryffondor

Baguette magique : 27,12 cm, bois de tremble, ventricule de dragon

Apparence physique :

Aaron est plutôt petit. Il mesure 1m65. Cela le complexe, surtout que son père, son frère Taran et son cousin Dorian culminent à 1 m 80, et sa soeur Blake à 1 m75. Mais le garçon est un sportif, il est d'ailleurs batteur de l'équipe de sa maison. Du coup, il a une musculature dessinée et a un poids tout à fait correct. Il est même un peu trapu. Il est dynamique, il a une posture avenante et volontaire. Autant les femmes de sa famille sont blondes aux yeux bleus, autant les hommes sont bruns (tirant même vers le châtain) aux yeux verts et Aaron ne déroge pas à la règle. Le garçon a une coupe moderne et courte, mais suffisamment longue pour qu'il ait des mèches qui encadrent son visage, qu'on puisse passer la main dedans et qu'il les ait en bataille le matin. Son visage est plutôt en triangle inversé et ses pommettes sont relativement marquées. Il a les traits fins, un nez et des lèvres discrètes, un front court mais de grands yeux soulignés par de grands cils et de longs sourcils. Ses expressions sont changeantes. C'est un garçon qui ne cache pas ses émotions, ce qui en fait un assez mauvais menteur. Quoi qu'il pense, ça se voit. Il a une voix agréable et masculine, mais ni trop grave, ni trop aigu. Il tire vers le ténor. Et niveau habillement, si on excepte l'uniforme, il aime le pratique : baskets, baggys, jeans, tee-shirts, sweets et blousons. Il adore l'urban style alors les tenues sont souvent assez "destroy" dans les formes, les motifs ou les couleurs. Il a aussi souvent des messages sur ses fringues. Il a souvent l'air décontracté.

Signe distinctif : Aucun en particulier


Histoire



  • Famille : Aaron est le troisième enfant d'une fratrie de quatre qui vivent encore tous à la maison, malgré que deux d'entre eux aient finis leurs études à Poudlard.

    Leurs parents s'appellent Morgan et Travis Scott. Ils ont tous les deux 39 ans et sont en couple depuis leurs 16 ans. Morgan est mère au foyer (ancienne Poufsouffle) mais fait beaucoup de bénévolat, et Travis est avocat spécialisé dans le droit sorcier (ancien Serdaigle). Ils s'aiment comme au premier jour. La famille vit à Londres dans une grande maison dans le quartier de Fulham, un quartier de Londres résidentiel bourgeois, qui possède d'élégantes rues arborées et de nombreux espaces verts. La maison est typiquement victorienne, avec un très grand jardin où chaque enfant a sa chambre. Les Scott sont financièrement à l'aise, mais ils ne sont pas immensément riches non plus. Morgan et Travis ont une éducation portée sur l'ouverture et le dialogue et il est important pour eux que chacun de leurs enfants, malgré qu'ils soient tous si différents les uns des autres, trouve sa place. Pas de favoritisme, pas de chouchou. Mais cela ne les empêche pas de faire preuve de discipline et d'inculquer à leurs enfants de nombreuses valeurs comme la rigueur, le respect de l'autre, la valeur de l'argent et du travail ou encore le sens des responsabilités. Et les quatre enfants le savent bien : limites franchises = punition.

    Travis est fils unique, enfant de moldu et a perdu ses parents relativement tôt (son père d'une hydrocution quand il avait 6 ans et sa mère d'une crise cardiaque à ses dix-sept ans, drame qu'il a surmonté grâce à Morgan). Il a hérité d'eux d'un petit journal local d'un village typique du Sussex et d'une jolie maison qu'il a vendus immédiatement, ce qui lui a permis de payer ses études de droit, d'assoir sa situation d'avocat et de faire vivre sa famille dans les premiers temps, Taran étant arrivé très vite. C'est d'ailleurs la nouvelle de la future naissance du bébé qui a encouragé Travis à demander Morgan en mariage. C'est un homme droit et sage (quoi qu'il lui arrive d'avoir ses petits moments d'emballement quand il joue avec ses enfants ou quand il se trouve un nouveau projet ou une nouvelle passion -ce qui lui arrive souvent...-) mais aussi très énergique, franc, très volontaire et décidé, voire très têtu. Il a la carrure d'un rugbyman et on entend son rire puissant très souvent dans la maison. Il adore ses enfants et, s'il sait faire preuve d'autorité quand c'est nécessaire (et il a une voix de basse qui sait tonner…), il est clairement un papa gâteau. Et ces derniers savent qu'ils peuvent toujours se tourner vers leur père pour un conseil ou un câlin. Malgré son travail chargé, il fait en sorte de ne pas se laisser enterrer par lui et de passer du temps avec chacun d'eux quand ils ne sont pas à Poudlard ou dans leur école supérieure. Ainsi partageant le sport en passion, Aaron et son père vont souvent courir ensemble le week-end ou s'échanger quelques souaffles ou quelques cognards dans le jardin. Si Taran a hérité de son père son côté cérébral, Aaron a hérité de lui son côté hardi.

    Morgan Scott (Ayling de son nom de jeune fille) est un petit bout de femme toute fine (Aaron a d'ailleurs clairement hérité de sa taille…) douce qui semblerait au premier abord effacée. Mais il n'en est rien. En fait, l'ancienne Poufsouffle est très active, astucieuse et intuitive. Elle n'a pas d'activité salariée mais elle agit dans beaucoup d'associations moldues ou sorcières. Et c'est elle qui a instruit les enfants dans leurs premières années. C'est, dans le couple, celle qui tempère, qui calme et ramène un peu tout le monde sur terre quand l'excitation prend le dessus (y compris quand il s'agit de l'exaltation de son mari...). Elle ne manque pas de caractère sous ses airs discrets et il en faut pour gérer une nichée aussi dynamique et variée que la sienne. Et elle n'a aucun mal à obtenir l'ordre quand c'est nécessaire. Elle est née d'une famille sorcière sur plusieurs générations (quoi qu'on ne rechigne pas du tout à accueillir des non-sorciers quand le cœur le décide), relativement aisée et assez bohème. Elle est la dernière d'une fratrie de trois qui s'aiment. Il y a Max, l'aîné, célibataire endurci qui aime les femmes autant que la cuisine et chef cuisinier qui possède un petit restaurant à Londres, et Piper, la cadette, une galeriste qui a particulièrement bien réussi puisqu'elle comptabilise pas moins de cinq établissements, deux galeries sorcières et trois moldues. Habitant à Cambridge et travaillant à Londres, elle est mariée depuis trois ans à Simon Fox, un richissime homme d'affaires américain dont elle était la maîtresse depuis de nombreuses années et dont elle a eu un fils, Dorian, aimé par les Scott, sans détour. Malgré les secrets qui entourent le mari de sa sœur et le caractère très volage de son frère, Morgan n'a rien du tout contre leurs choix de vie. Tant qu'ils sont heureux, c'est tout ce qui compte et à vrai dire, étant une femme discrète, elle ne cherche pas à en savoir plus que ce qu'ils veulent bien lui confier.

    Les grands parents des enfants se nomment Emy et Jacob Ayling. Très aisés, rentiers grâce aux très bons investissements de Jacob, ils habitent dans la campagne de Cambridge, dans une grande demeure et sont des grands-parents comme on rêverait d'en avoir. Ils chouchoutent leurs petits enfants, les gâtent même trop. Jacob, écossais, est le patriarche un peu bourru (ancien Gryffondor) et Emy, l'Irlandaise (ancienne Serpentarde), la grand-mère excentrique. Ils adorent leur tribu. Ils ont élevé leurs trois enfants de manière très peace and love, les poussant à accomplir leurs rêves sans se soucier du quand dira-t-on et même des conséquences possibles. Ils sont assez particuliers dans leurs valeurs, sont presque trop larges d'esprit, très épicuriens. Rien n'est vraiment important tant qu'on aime serait leur credo. Par exemple, ils encouragèrent Piper sans limites, autant dans ses études d'art, son travail et sa relation sentimentale avec un Américain marié et déjà père "d'un premier lit", comme ils disent. Quelle importance si leur fille est heureuse ? D'autant que Jacob, ancien investisseur, adore son gendre, grand businessman. Quand à Emy, elle n'eut aucun mal à tomber sous son charme. Et ils accueillent chacune des conquêtes hebdomadaires de Max comme si elle était sa nouvelle épouse et c'est eux qui lui ont donné l'argent pour monter son restaurant.

    Taran, l'ainé, a 20 ans et est étudiant en droit international sorcier, suivant les traces de son père. Il veut travailler pour le Magenmagot. C'est un ancien Serdaigle. Toujours en quête de savoir, il est très curieux de tout ce qui l'entoure. Il est le plus posé et raisonnable des quatre. Il prend à cœur son rôle d'aîné et c'est souvent lui (avec sa petite sœur Eden) le médiateur, surtout entre Blake et Aaron. Son frère, son cousin et ses sœurs sont sacrées et il est très protecteur. Il ressemble beaucoup à son père que ce soit physiquement (si on excepte le quintal, Taran a hérité de sa taille mais sa carrure est celle de sa mère) ou psychologiquement. Mais son côté très volontaire semble tempéré par une douceur et un calme qu'il a hérité de sa mère.

    Blake, l'ainée des filles, est la deuxième. Ancienne Serpentarde de 19 ans, elle est étudiante en médicomagie. Elle est active, voire survoltée. Elle adore jouer les pestes superficielles et parler ragots. Pour elle, s'il n'y a pas de solutions, il n'y a pas de problèmes. Et si la solution ne vous plait pas et bien… Tant pis, il ne fallait pas demander. Elle adore embêter son monde et Aaron partant souvent au quart de tour, c'est sa cible favorite. Dorian avec son caractère boudeur et susceptible est la deuxième. Mais attention, ce n'est jamais sans méchanceté et ils s'adorent. Frère et sœur ont juste tous les deux des caractères bien trempés mais opposés, alors ça fait des étincelles. Mais si Aaron est brut de décoffrage, celui de Blake est plus fin et furtif. Elle a pris le physique de sa mère (si on excepte sa taille qu'elle tient de son père, Blake est grande et talonne de près son frère aîné) et sa finesse dans les actes. Par contre, elle a pris de son père son dynamisme et sa franchise dans les mots. Toutefois, pour sa roublardise et son côté peste, il faut sauter une génération. Là, pas de doute, c'est sa grand-mère toute crachée. Et d'ailleurs elles s'adorent. Mais c'est clairement la rebelle de la famille et c'est plus souvent tendu avec ses parents, en particulier sa mère, que les autres.

    La petite dernière est Eden. Elle a 11 ans et entre à Poudlard cette année. On la dit bonne candidate à Poufsouffle. Elle a tout hérité de sa maman. Et elle porte vraiment bien son prénom. Cette enfant a une patience d'ange, ce qui n'est pas un luxe quand ses aînés s'y mettent. Elle s'est toujours montrée persévérante dans tout ce qu'elle fait. Elle est timide toutefois, et n'ira pas souvent vers les autres. Par contre, elle se laisse approcher avec facilité et accueillera toujours dans son périmètre avec amabilité et gentillesse les gens qui viennent lui parler. Sage, douce, tranquille, aidant aux tâches de la maison sans rechigner, un peu fragile de santé, elle est la caricature même des petites filles modèles de la comtesse de Ségur ou encore le portrait de Beth des quatre filles du Docteur March. Elle est celle à qui ses frères et sa sœur confient sans mal leurs secrets et celle qui calme et réconcilie. Par exemple, si Blake n'en fait qu'a sa tête et réussit souvent à  se fâcher avec ses frères ou ses parents, Eden sait toujours se faire écouter de sa grande sœur. Blake s'apaise toujours en sa compagnie. Et quand les trois aînés ont fait des bêtises et ne sont pas en odeur de sainteté auprès des parents fâchés, ils n'hésitent pas à se tourner vers leur petite sœur. Inutile de vous dire qu'elle est la petite chérie de la famille, même si ses parents ne font pas de favoritisme et qu'elle n'a jamais essayé d'en profiter. Mais elle est la plus petite, bien plus jeune que les trois autres puisqu'elle a six ans de moins qu'Aaron et dès le départ la grossesse de Morgan avait été très difficile, ce qui a laissé d'ailleurs des traces car Eden est de constitution fragile. Donc logiquement, la famille a fait bloc autour de l'adorable fillette et a tendance à vouloir la cajoler.

    Les quatre frères et sœurs, même s'ils ont tous des caractères différents, voire opposés (ce qui explique qu'ils soient tous de maisons différentes) et qu'ils leur arrivent de se disputer s'adorent et se soutiennent contre vents et marées.

    Et il y a leur cousin, Dorian. Les quatre Scott le considèrent comme leur frère et quand ce dernier chercha à lever le mystère autour de sa famille paternelle, jusqu'à entrer en conflit avec son frère, ils le soutinrent sans hésiter et prirent ouvertement le parti de Dor'. Et s'ils ont très peu vu leur oncle Simon, ils n'ont jamais rien eu à lui reprocher. Et quand les choses devinrent un peu moins manichéennes, ils suivirent la mouvance de la même façon (même si Aaron montre un avis plus arrêté et rétif sur la question).

    En conclusion de ce portrait, la famille d'Aaron est une famille sorcière classique et ouverte au monde, unie et soudée, solide, sans histoires et tranquille.

  • Naissance :  Aaron est donc né comme Taran et Blake dans la maison familiale, le 4 juillet 1998 vers 16 heures. La naissance se passa sans soucis et a même était la plus rapide des quatre puisque les choses furent réglées en une heure. La petite enfance du garçon se passa comme celle d'un petit sorcier normal et immédiatement, Taran et Blake acceptèrent ce petit frère sans limite. Bon, il y eut bien des petites crises de jalousie de la part de la sœur, mais rien de bien méchant et rien que les parents ne surent régler. Et Aaron se montra être un bébé très dynamique, ayant aucune difficulté à s'affirmer.

  • Apparition des pouvoirs magiques : A cinq ans, le petit bonhomme, déjà très énergique, eut envie d'apprendre à patiner sur la glace comme sa sœur. Sauf que Blake ne voulut pas du tout s'encombrer de ce petit frère un peu trop collant et le laissa tout seul au bord de l'étang qui, l'hiver, chez leurs grands-parents, leur servait de patinoire. Mais si la fillette pensa que cela empêcherait son petit frère de la suivre, elle se trompa lourdement. Le petit tenta maladroitement d'aller sur la glace pour la rejoindre. Or, après plusieurs chutes, il se fit entrainer par son élan et se retrouva sans pouvoir s'arrêter jusqu'au milieu du lac, là où la glace se montra plus fragile. L'hiver avait été moins rude que d'habitude, la glace céda et Aaron tomba dans l'eau froide. Blake vit son petit frère disparaître et, paniquée, hurla à l'aide. Heureusement, Jacob qui surveillait les enfants en réparant la clôture du potager, entendit immédiatement sa petite fille crier, et eut tôt fait de sortir son petit-fils de l'eau d'un coup de baguette, dans les trois minutes. Mais alors qu'il le ramenait par lévitation sur le bord, Aaron riait aux éclats en demandant de recommencer. Quelle ne fut pas la surprise de Blake et Jacob de voir le petit complètement sec alors qu'il parlait maladroitement d'une "bulle mazique".

  • Autres événements et quotidien : Le quotidien d'Aaron se passait entre les cours de sa maman le matin, les jeux avec son frère, sa sœur, son cousin, les voisins et les enfants des amis de ses parents, l'après-midi. Il accueillit la naissance de sa sœur Eden dans une grande joie, surtout que ça avait été très compliqué, que sa maman avait dû passer beaucoup de temps à l'hôpital St Mungo. Il montra tout de suite qu'il aimait le sport et on ne le vit jamais plus heureux (et donc bruyant), -si on excepte le retour à la maison de sa mère avec Eden en bonus- que quand il reçut pour ses six ans un mini balai. Avec Blake, il fit sans doute le concours de l'enfant qui ferait le plus de bêtises, mais contrairement à sa sœur, elles étaient moins "morales" et plus imprudentes. Lui, ce n'était pas des mensonges, des vols de bonbons, ou des caprices, mais plutôt monter tout en haut des arbres sans savoir redescendre, tenter de nager le plus loin possible après la dernière bouée lors de baignades à la mer au risque de se noyer ou de vouloir à tout prix chercher le yéti lors de vacances à la neige et se retrouver, avec Taran et Blake qu'il avait convaincus de le suivre, perdu en plein blizzard. Et les grands drames de sa petite vie fut quand son frère et sa sœur quittèrent la maison pour Poudlard, déjà parce qu'ils allaient trop lui manquer et parce qu'il avait trop envie d'y aller lui aussi ! On lui en parlait tellement de ce collège depuis qu'il était tout petit ! Toute sa famille y était allée !

  • Arrivée de la lettre d'un collège de sorcellerie : Personne ne fut donc surpris quand durant la fête d'anniversaire du gosse, le jour de ses 11 ans, il reçut sa lettre lui annonçant qu'il allait aller à Poudlard à la rentrée suivante. Ce fut à peine si Aaron ne voulut pas immédiatement laisser la fête en plan (enfin après un ou deux gros morceaux de gâteau) pour aller faire ses courses. Mais ses parents le convainquirent de patienter au moins jusqu'au lendemain, en prétextant la fermeture des magasins.  Mais Travis et Morgan eurent bien du mal à faire dormir leur second fils. Et comme ils l'avaient promis, Travis l'emmena faire ses courses le lendemai, "entre hommes". Le choix de la baguette fut relativement laborieux, il fallut quand même une demi-heure pour trouver la bonne combinaison. Mais jamais on vit Aaron plus fier qu'à la sortie de chez Ollivander, tenant fermement sa baguette faisant semblant de lancer des sorts sous les rires de son père. A part quand il reçut son premier balai à son entrée en troisième année.

  • Premières années de scolarité : La scolarité d'Aaron s'est passée tout à fait normalement. Il entra à Gryffondor sans que le Choixpeau ne présente aucune hésitation. L'adolescent ne se montra pas foncièrement très travailleur en apparence mais quand les examens arrivaient, deux ou trois semaines avant, on voyait alors le garçon mettre un coup de collier, à réviser très sérieusement avec l'aide de son frère puis celle de son cousin. Ainsi, malgré des résultats passables le reste du temps, il ressortait des examens de fin d'années avec les honneurs. Sans vraiment de surprise pour ses proches, Aaron se montra doué en vol sur balai et il devint dès sa troisième année batteur de sa maison. Quand Dorian annonça qu'il allait lui aussi à Poudlard, l'été précédant cette année-là, Aaron sauta de joie. Et il n'hésita pas à l'aider dans ses coups pendables contre le frère de son cousin durant la période de guerre. Il décida de devenir auror, malgré de relatives faiblesses en potions qui sont plus dues au professeur qu'aux capacités de l'adolescent. Il les surmonte à chaque examen important d'ailleurs. A côté de ça, l'Histoire de la magie ou l'Astronomie ne sont vraiment pas son truc. Il s'y ennuie prodigieusement. Il préfère les matières qui pètent comme il dit : DCFM, Sortilèges, Métamorphose, Soins aux créatures magiques. Il aime aussi beaucoup l'Etude des moldus. Et il aimerait les potions si ce n'était pas Rogue le prof… Il a été malheureux quand Blake et Taran quittèrent la maison, il le fut quand ils quittèrent Poudlard. Aujourd'hui, il entre dans sa dernière année. Il a été ravi de savoir que Dorian restait au collège en tant qu'assistant bibliothécaire et il est tout aussi heureux d'être encore présent pour accueillir sa petite sœur chérie pour sa première année.

  • Loisirs : Aaron adore voler (il a d'ailleurs eu pour l'obtention de ses BUSES un superbe Nimbus 2020 qu'il adore !), taper dans des cognards, courir, nager, sauter, grimper, faire du roller et du skate (il vivait dans un quartier moldu, souvenez-vous), … Bref l'adolescent est un sportif. Il aime aussi la musique et depuis que son cousin lui a offert un lecteur mp3 qui résiste aux perturbations magiques, il l'a tout le temps sur les oreilles. Il a aussi découvert la photographie  grâce à un de ses voisins de chambrées. Il a réussi à économiser pour s'acheter un appareil d'occasion. Mais ça, c'est son petit secret. Il n'y a qu'Eden qui connait cette facette artistique de son frère. Il aime être avec sa famille et ses amis.

  • Habitudes : Il aime passer du temps avec son cousin. Et quand Eden sera là, ce sera évidemment pareil pour sa petite soeur. Depuis qu'il s'est mis à la photo, il aime se lever à l'aube et rester dehors au crépuscule pour prendre des clichés. Mais il ne dit pas non à une grasse matinée. Il ne dit hélas jamais non à un défi, même si celui-ci est débile ou dangereux. Il cherche aussi souvent la bagarre avec les Serpentards, en particulier les joueurs de quiddich. Il grignote souvent aussi. C'est un gourmand. Heureusement qu'il est sportif !



Caractère : Aaron est un fonceur, impulsif autant dans ses actes que dans ses mots. Il n'est pas patient et il est très déterminé et carrément têtu, il agit souvent avant de réfléchir. On lui dit toujours qu'il devrait peut-être prendre au moins le temps de compter jusqu'à cinq mais il n'a jamais réussi à appliquer ce conseil. Énergique, c'est un casse cou, combatif qui ne dit jamais non à un défi. Mais il sait quand les choses deviennent trop dangereuses et dans ces cas-là,  il sait reculer et ne mettra jamais quelqu'un en danger volontairement (la chasse au yéti, ses quatre fractures, et ses deux presque noyades lui ont servi de leçons). Et il se mettra toujours devant si ce quelqu'un est en danger. Il est souvent insouciant mais rarement inconscient. Mais s'il bouge beaucoup, ce n'est pas pour autant un besoin maladif. Quand il faut rester tranquille, il sait se plier à l'exercice.  Toutefois, rester plusieurs jours enfermé le rend désagréable. Les longues périodes de mauvais temps ne lui vont pas.


C'est un garçon très affectueux et dévoué avec sa famille et ses amis mais il aura du mal à le montrer ouvertement, que ce soit tactilement ou par les mots. C'est un garçon fier et il est plutôt timide quand il s'agit d'exprimer ses sentiments, surtout en public. A part avec Eden, c'est assez net.

Il est intelligent mais il n'est pas assidu dans son travail. Il travaille sous pression, quand il n'a pas d'autres choix. Il a du mal à être ordonné, soigneux ou minutieux, mais par ses entrainements de vol et de quidditch, sa pratique de la photo et ses efforts pour parvenir à suivre la carrière d'auror en particulier en matière de potions lui permettent de travailler ces petits défauts.

A côté de ça, Aaron a souvent des avis très arrêtés sur ceux qui l'entourent et sur les événements. C'est comme ça, pas autrement. Un peu intransigeant sur les bords, il saute rapidement aux conclusions et semble bien souvent suivre les idées reçues dans un premier temps avant d'être obligé de revoir son jugement. Il a tendance à catégoriser les gens et quand il a posé un jugement sur quelqu'un, c'est parfois difficile de l'en faire changer. C'est un bon participant à la guerre entre maisons. Fort heureusement, il est très ouvert d'esprit alors ça compense un peu ce gros défaut.

Aaron est un garçon sincère et franc. Quand il n'aime pas quelqu'un, ça se voit autant que quand il l'apprécie. Ce n'est pas foncièrement un bon menteur parce qu'il est expressif. Il dit souvent ce qu'il pense, pense ce qu'il dit. Il est même trop direct régulièrement. Il est naturel et facilement sociable, optimiste et a un sens de l'humour bien appuyé, même s'il est quelque peu susceptible partant au quart de tour, même pour ça. Il râle souvent, est un peu moqueur, souvent rancunier et revanchard, abrupt et bagarreur à ses heures mais ce n'est pas un méchant. Il n'aime pas qu'on humilie ou méprise les gens. Il est honnête et s'il fait preuve de mauvaise foi de temps en temps, il sait reconnaître ses torts au final.


Ce qu’il/elle espère devenir : Auror, pour "protéger et servir". Et parce que c'est classe !
Revenir en haut Aller en bas
Eliane Willow Blake
Concierge

Concierge
Eliane Willow Blake

Messages : 8

Né(e) le : 16/08/1996
Age : 23

Où à Poudlard ? : Partout...


Caractéristiques
Compétence: Niveau 3
Particularité: Aucune
Baguette: 26,9cm, en bois de cerisier et coeur de Corail, semi-rigide.

Le Registre du Personnel - Page 2 Empty
MessageSujet: personnel   Le Registre du Personnel - Page 2 Icon_minitimeMar 30 Aoû 2016 - 15:14

[Merci encore d'avoir accepté pour le poste ^^

Et à mon boulet... Tu sais ce qu'elle te dit la tortue ? Razz T'étais bien content que je code ta prez pour la faire toute jolie au lieu de bosser sur la mienne, vilain va ! ]








Eliane Willow Blake
« Vous pensiez pouvoir vous la couler douce ? Grave erreur... »  
Identité


Nom : Blake
Prénom : Eliane Willow
Surnom : Eli par Chris

Nationalité : Anglaise
Âge : 22ans
Date de Naissance : 16 Août

Poste à Poudlard : Consierge
Baguette magique : 26,9cm, en bois de cerisier et coeur de Corail, semi-rigide. Même si le bois de Cerisier est réputé difficile, étrangement la baguette d'Eliane a très vite et très bien adopté la jeune fille et se montre très docile avec la jeune femme malgré son faible niveau magique vu son manque d'éducation.


Famille


Père : Gédeon Blake, Moldus, décédé
Mère : Alana Blake, Sorcière, décédée
Soeur : Christopher Blake, Elève en 5ème année à Serpentard




Allons un peu plus loin...



Caractère : De base, Eliane est une personne douce et amicale mais les épreuves qu'elle a traversées on ternit son caractère enjouer. Elle peut se montrer froide et particulièrement dure, un peu trop même, avec les personnes qu'elle ne connait pas mais c'est une carapace pour cacher la fragilité de son âme. Mais une fois qu'elle apprécie une personne, elle sait se montrer particulièrement fidèle en amitié même si elle gardera toujours un peu ses distances. Courageuse et travailleuse, elle a complètement sacrifié sa vie pour l'avenir de son petit frère et même si elle n'en est pas malheureuse, bien au contraire, cela prouve également qu'elle aurait fait grand honneur à la maison Gryffondor si seulement elle avait eu la chance de poursuivre une éducation magique digne de ce nom.

En fait, il n'y a qu'avec Christopher qu'elle se laisse encore aller à montrer sa facette la plus agréable. Pour lui, elle peut se montrer particulièrement adorable et câline et adore se blottir dans ses bras pour une étreinte en bonne et due forme. C'est d'ailleurs le seul avantage qu'elle trouve à sa si grande taille si vous voulez tout savoir !

Apparence physique : Eliane est une jeune femme aux longs cheveux noir qui lui tombe en cascade jusqu'en bas du dos même si elle les attache généralement lorsqu'elle travaille. Elle possède comme son petit frère de joli yeux bleu, héritage de leur mère. Sa peau pale et ses lèvres charnue la rende plutôt jolie même si elle ne prête pas attention à qui que ce soit en dehors de son très cher frère. Ses traits fin et son sourire cache en fait de profonde blessure même si elle fait tout pour rester forte, surtout pour le bonheur de Chris. Plus petite que ce dernier, même si elle est l'ainée, elle est en revanche beaucoup plus forte physiquement que lui. Elle travaille depuis plusieurs années déjà, souvent des travails physiques d'ailleurs et c'est sans doute pour cela qui fait qu'elle soit aussi musclée.

Peu coquette, elle ne s'achète pratiquement jamais quoi que ce soit comme vêtement ou accessoire et économise la moindre noises pour que Chris puisse terminer sa scolarité sans jamais manquer de rien.

Signe distinctif : Elle n'a jamais suivi d'enseignement magique alors elle ne sait que très peut utiliser la magie que les sorciers affectionnent tant, ce qui la complexe pas mal.


La petite histoire de ma vie...

(ou mon perso prend le pouvoir en parlant à la première personne)


Je suis née il y a maintenant 22 ans tout juste, en plein mois d'Aout. Il faisait chaud et ce n'était pas du tout agréable pour ma maman d'arriver jusqu'au terme dans ses conditions mais tout ce passa parfaitement bien et je fus un très beaux bébé en parfaite santé qui fit la joie de mes parents. J'étais leur premier enfant après tout...

De mes premières années de vie, je les passais donc avec ma jolie maman pour moi toute seule. Femme au foyer aimante, elle m'a appris à faire la cuisine et aussi à lire et écrire... parfois, elle me laissait même tenter de lancer des sorts avec sa baguette magique mais je faisais surtout des paillettes et autre gerbe fleurit plutôt qu'autre chose mais quoi de plus normal pour une petite sorcière de 6 ans ? Mon papa nous regardait faire avec bienveillance, il avait toujours un grand sourire quand il posait le regard sur moi et cela me rendait très heureuse. Mon papa, c'était un moldus alors on ne faisait pas de magie ensemble mais on s'aimait très fort quand même et on était bien, tous les trois...

Pourtant un jour (je devais avoir 7 ans et demi), alors que je faisais un gâteau au chocolat avec maman pour fêter l'anniversaire de papa, maman me dit que bientôt, un nouveau membre allait arriver dans la famille : j'allais avoir un petit frère et en plus, c'était moi qui allait lui trouver un prénom ! C'est vrai, je n'aurais plus maman pour moi toute seule mais j'étais quand même super contente ! Christopher... il s'appellerait Christopher...

Maman a alors commencé à s'arrondir et puis, quelques mois plus tard, ils m'ont dit qu'ils devaient allez à l'hôpital pour chercher mon nouveau petit frère. Moi, je suis resté à la maison avec ma nounou bien sûr, ils ne partaient pas longtemps mais j'étais tellement excité de le rencontrer enfin que j'ai eu beaucoup de mal à dormir ce jour là... Et puis finalement, Papa était rentré à la maison avec Christopher et je n'oublierais jamais ce qu'il m'a dit alors que je demandais ou était maman : "Maintenant, il n'y a plus de maman..."

J'ai mis un peu de temps à comprendre que Maman était morte et plus encore comment mais Papa était si triste qu'il ne s'occupait plus de moi et arrêta même d'aller travailler... Et il ne voulait pas du tout toucher Chris... Il ne voulait pas de ce Bébé lui, il voulait Maman... Bien sûr, moi aussi je voulais Maman mais j'aimais Chris de tout mon coeur aussi alors je me suis occupée de lui. Comme j'étais une sorcière, je n'allais pas à l'école alors c'était pratique mais ce n'était pas facile du tout de s'occuper d'un Bébé, ce n'était pas du tout comme avec mes poupées même si Maman m'avait un peu appris ce qu'il fallait faire avant son arrivée pour que je puisse l'aider un peu (et parce que j'avais envie de le faire) alors ça m'a bien aidé.

La routine se mit petit à petit en place... bien sûr, ce n'était pas facile de s'occuper de Chris mais je l'aimais tellement que ce n'était pas grave. Ce qui était le plus dur, c'était de voir Papa tout le temps seul et déprimer en fait. Il ne faisait qu'errer dans la maison, boire parfois (souvent en fait) et ne souriait vraiment plus du tout... Enfin, jusqu'à ce jour là... J'avais déjà 10 ans et Chris en aurait deux dans quelques jours quand Papa à décider de nous prendre en photos. C'était la première fois que Papa voulait prendre une photo de Christopher alors j'étais vraiment contente ! C'était peut-être une sorte de cadeau ? Je ne sais pas mais c'était vraiment agréable alors. Papa m'a même sourit gentiment après avoir prit la photo avec le vieil appareil de maman. Il m'a alors dit que je ne devais pas être triste et que je ne serais jamais toute seule... alors, j'ai vraiment cru, qu'enfin, il allait mieux...

Mais quelques jours plus tard, alors que Chris s'amusait dans la cuisine, il avait fait voler son doudou à travers la pièce et avait fini par l'envoyer valser dans la cave, la porte étant restée ouverte alors que je n'y étais pas allé. Toute contente parce que c'était la première fois que Chris montrait ses Pouvoir, je l'ai pris dans mes bras en souriant et on est descendu chercher le doudou. Je voulais absolument aller le montrer à papa, il serait aussi content de savoir que Chris était un sorcier comme moi, et comme l'était maman... Mais alors que j'étais à la moitié des escaliers, c'est là que je l'ai vu : le pendu était là, au milieu de la pièce et m'a fixé de ses yeux vides. Il était venu prendre papa... C'était effrayant et je suis alors sortie en courant pour ne pas que le pendu veuille prendre Chris aussi... Après ça, des gens que je ne connaissais pas sont venus à la maison comme s'ils savaient ce qu'ils devaient faire, ils ont juste dit que papa avait tout arrangé pour ça. Ils sont venus prendre le pendu et je ne les ai jamais revus...

Mais maintenant que Papa et Maman n'étaient plus là, je ne savais pas du tout ce que Chris et moi allions devenir... Je ne voulais pas, pourtant que des gens viennent et nous emmener dans un orphelinat comme ça se passait dans les livres, ça avait l'air vraiment horrible ses endroits-la et en plus, je ne voulais pas être séparé de mon petit frère alors on s'est caché... Comme papa ne travaillait pas et ne sortait plus de la maison sauf parfois le soir, personne ne s'est vraiment rendu compte qu'il n'était plus la et comme c'était un moldus, il semble que le ministère ne se soit pas inquiété non plus. Personne ne semblait savoir pour le pendu... alors je n'ai rien dit. J'ai fait comme d'habitude, j'ai pu vivre et faire vivre mon petit frère grâce à l'argent de maman et papa et on a continué à vivre dans notre maison (qui heureusement était bien à nous, c'était mieux pour le loyer... sinon on aurait du partir...).

J'ai fait très attention à tout, à la moindre de nos dépenses pour que l'on puisse vivre le maximum de temps comme ça et quand j'ai eu l'air d'avoir l'âge, j'ai commencé à travailler... plusieurs petits boulots même, de la livraison pour des boutiques sorcières, de la mise sous pli pour les boites moldus et de la distribution de journaux aussi, au début. Puis quand Chris a été assez grand pour rester seul, j'ai pris des job plus fatiguant, plus dur mais mieux payé. J'ai bien sûr comme tous les sorciers dignes de ce nom reçu à lettre de Poudlard mais je n'y ai jamais donné suite et quand on a reçu une lettre du ministère pour avoir des explications, j'ai bien imité l'écriture de papa pour dire qu'il nous instruisait à la maison et qu'il ne voulait pas que j'y aille. J'ai cru que ce serait plus difficile que cela, que ça ne marcherait peut-être pas mais il faut croire qu'ils avaient mieux à faire parce qu'ils n'ont jamais fait d'histoire à ce sujet et j'ai donc pu tout à loisir prendre en charge mon adorable petit ange...

Le plus dur, dans tout ça, fut quand, à mes 17 ans et donc ma majorité, j'ai décidé de prendre officiellement la garde de Christopher en devenant sa tutrice. Je n'avais pas trop idée de comment il fallait s'y prendre, c'est vrai, mais j'avais toujours élevé Chris et il avait déjà 10 ans, je n'allais pas le laisser à des inconnus quand même ! J'ai dû me battre avec le ministère pour qu'ils acceptent de me le confier et on a même eu un inspecteur qui est venu vérifier qu'il avait un minimum d'instruction pour rentrer à Poudlard. Seulement, mon p'tit chou a toujours été très intelligent et même si moi je ne sais pas grand-chose, ce n'était déjà plus son cas à lui... Alors, ils ont fini par céder. Je crois de toute façon que j'aurais été capable de le kidnapper s'ils avaient essayé de me le prendre...

Et finalement, il fut temps pour lui de partir à l'école de magie. Bien sûr, ca a fait toute une histoire quand il reçu sa lettre de Poudlard, Chris ne voulait pas y aller mais c'est important pour son avenir qu'il ait une bonne instruction alors j'ai mis mon veto là-dessus. On c'est pas mal pris le bec sur la question mais il est quand même aller à Poudlard ! Et moi... ce fut dur de me retrouver toute seule c'est vrai mais j'ai travaillé encore plus pour mettre de l'argent de coté... Et quand j'ai appris que l'école cherchait un concierge et surtout qu'aucun niveau minimum en magie était requis, j'ai décidé de postuler... je n'y croyais pas vraiment, c'est vrai, mais finalement j'ai été choisie par on ne sait quel miracle et en plus c'est mieux payé et plus tranquille que mon ancien job... bon, il faut veiller sur beaucoup plus de gosse mais j'ai j'habitude des forte tête alors ça ne se passe pas trop mal pour moi...

Et pour finir...


Loisirs : Elle aime beaucoup que son frère lui fasse la lecture (habitude qu'elle a prise quand Chris était encore petit et venait juste d'apprendre à lire), cuisiner même si elle ne le fait plus très souvent et trouver un coin tranquille et désert pour observer le paysage. Eliane est quelqu'un d'assez simple en fait...

Habitudes : Eliane est un peu anxieuse de nature et a tendance à se ronger les ongles (surtout du pouce). Quand elle a un coup de mou, elle éprouve aussi le besoin de voir et de cajoler son petit frère pour recharger ses batteries.

Ce qu’il/elle espère devenir : Rien de particulier et cela n'a pas d'importance... Tout ce qui compte c'est que Chris soit heureux et en bonne santé...
Revenir en haut Aller en bas
Damian Young
Professeur de Métamorphose

Professeur de Métamorphose
Damian Young

Messages : 1


Le Registre du Personnel - Page 2 Empty
MessageSujet: pres prof   Le Registre du Personnel - Page 2 Icon_minitimeDim 1 Sep 2019 - 17:34

Identité
Nom : Young

Prénom : Damian

Surnom : Aucun

Nationalité : Anglaise

Age : 30 ans, né le 31 Août 1989

Poste : Professeur de Métamorphose

Baguette magique :Bois de sycomore, crin de sombral, 34,9 cm, moyennement flexible

Apparence physique : [Minimum 5 lignes pleines word]

Damian est grand, 1 m 83, et a une silhouette élancée et musclée mais sans excès. Sa posture est souvent le reflet de son humeur. Il peut donc paraître aussi rigide s’il est contrarié que décontracté s’il est en mode cool, voire complètement mou et avachi s’il a la flemme. Il a les cheveux courts et blonds et les yeux vert menthe. Il a le teint naturellement pâle, il bronze peu et prend facilement des coups de soleil. Il marque très facilement (bleus, cernes, ect…) Il a les traits fins et avenants, doux même. C’est un homme expressif et franc, dont on peut lire aisément les expressions. Tout est en longueur et en finesse chez lui : le visage, les yeux, les mains, des bras et des jambes qui sembleraient presque interminables.

Il a une voix de ténor.

Quant à son habillement, la plupart du temps, en jean noir, chemise (il en a une ribambelle de diverses couleurs), sans cravate !, et en boots. Les robes de sorciers ne sont pas son truc du tout ! Par contre le style steampunk ça, il kiffe ! Pur produit métrosexuel, si l’on peut dire, il prend grand soin de sa personne.

Signe distinctif : Gaucher, champ visuel de l’oeil droit réduit d’un tiers. Légèrement hypermétrope, il porte des lunettes de vue depuis ses 17 ans.



Histoire

[Minimum 15 lignes word toutes rubriques confondues]

Famille : Damian vient d’une famille tournée vers la loi et la justice. Ses parents sont sorciers. Son père, Justus, est auror, sa mère, Mélusine, juge. Comme beaucoup de couples, ils se sont rencontrés au travail. Damian est fils unique et n’a pas de cousins puisque ses parents eux-même étaient enfants uniques. Il n’a plus de grands parents vivants, les quatre, aurors, ont été tués lors de la première guerre.

Naissance : La naissance de Damian se fit à la maison, à Londres, sans aucun souci.

Enfance : Il eut son premier accident magique à un âge parfaitement raisonnable, à cinq ans. Dans une grosse colère d’enfant qui ne veut pas faire ce qu’on exige de lui, il métamorphosa les choux de bruxelles que sa nourrice, Ombeline Ogden, voulait lui faire manger en boulettes de viande, bien plus appétissantes. Pour le reste, rien à signaler, il a fait quelques maladies infantiles et apprit ce que doivent apprendre les enfants de sorciers.

Adolescence et scolarité : A onze ans, il entra à Poudlard, à Gryffondor. Cette période n’eut rien de particulièrement notable et extraordinaire, sauf qu’il était Batteur de son équipe. Comme presque tous les Gryffondor, il s’est pris la tête avec Severus Rogue, les Serpentards, le concierge et Peeves. Il eut toutefois d’excellents résultats puisqu’il entra à l’ASIA après sa septième année. Ses talents et sa passion en métamorphose et sortilèges furent toutefois notés dans son dossier, notamment à cause des accidents qu’il causa en essayant d’inventer de nouveaux sorts.

Formation et expérience professionnelles : Il devint Auror. Sans surprise, il eut d’excellents résultats quand il s’agissait de dissimuler son apparence ou affronter ses camarades en duel. Il fut noté son inventivité pour utiliser son environnement pour atteindre son objectif.

Age adulte et quotidien : Il fut auror, et tireur d’élite s’il vous plaît, avec un petit appartement très bien situé dans Camden. Très à l’aise chez les moldus, il apprécie la vie festive du quartier. Mais le 17 août 2013, il fut comme beaucoup, envoyé à Hyde Park pour tenter d’arrêter une attaque mangemort, depuis longtemps sans précédents. Gravement blessé, notamment un traumatisme crânien sévère, il faillit y passer. Il gardera des séquelles tant psychiques (qui se sont fort heureusement très atténuées parce qu’il se fait soigner) que physiques (crises chroniques de paralysie du bras droit, crises de douleur généralisée au corps, crises migraineuses, réduction du champ visuel à droite). A sa sortie de Saint Mungo, plusieurs semaines après, devenu inapte au métier d’auror, il doit se reconvertir en plus de se procurer une nouvelle baguette, la sienne détruite pendant l’attaque. Il se décide pour l’enseignement et ce fut une baguette en bois de sycomore et crin de sombral qui se décida pour lui. Il devint stagiaire en métamorphose, sa matière de prédilection, dans une petite école d’Irlande, décidé à changer d’air et quitter l’Angleterre. Puis, il y devint enseignant. Il postule finalement en 2019 à Poudlard où il est pris.



Caractère

[Minimum 10 lignes pleines word]

Damian est normalement un homme avenant, sociable, actif, enjoué, cool la vie, plus souvent de bonne humeur que de mauvaise. Avec lui, rien est grave, rien n’est urgent, surtout depuis qu’il a failli passer l’arme à gauche. Ça apprend sacrément à relativiser. Malgré l’épreuve qu’il a traversé, Damian est resté celui qu’il était : positif, ouvert, opiniâtre, aventureux, curieux, courageux mais moins téméraire, avide de découvertes et de nouveautés, plein d’énergie sans déborder et de sens de l’humour. Il est de bonne compagnie. Un rien l’amuse et il n’est pas le dernier pour participer à l’ambiance.

Mais toute médaille a son revers. Damian est un râleur désinvolte et blasé, rebelle, un peu trop franc, familier pour ne pas dire grossier, avec tendance à la paresse, à la procrastination, au bordel, et à l’égoïsme. Il préférera toujours la voie de la facilité, encore plus depuis Hyde Park où il juge avoir donné plus que son compte.

Il arrive aussi que les fantômes du passé rattrapent Damian. Et cela va se traduire souvent par un corps trop fatigué : migraine, bras droit qui n’obéit plus ou corps douloureux, cauchemars. Damian va devenir plus silencieux, plus acerbe, plus froid, moins tourné vers les autres, moins à l’écoute, moins patient parce qu’il est trop occupé à intérioriser ses émotions et sa douleur pour s’occuper de vous. Et depuis cet évènement, Damian a également une colère et une agressivité qui tournent à la violence et une intransigeance qu’il dissimule. Il s’est fait aidé, est toujours suivi mais ceux qui s’en prennent à plus faible ont intérêt à se planquer parce que là, il ne sera plus question du tout du gars cool et enjoué…



Divers

Loisirs : Quand son corps le permet, aller courir, nager, voler ou simplement se taper une rando de bornes, inventer de nouveaux sorts, lire, écouter de la musique, passer du temps avec ses potes, sortir en ville, faire du shopping, draguer, coucher avec hommes ou femmes, dormir, paresser, aller au musée, au théâtre ou au cinéma, découvrir et explorer de nouveaux endroits et on pourrait continuer la liste pendant un moment.  

Habitudes : Il prend quotidiennement des antidouleurs, plus ou moins puissants. Il en est devenu accro mais il ne peut médicalement pas s’en passer.

Ce qu’il/elle espère devenir : Rien de particulier. Il est en vie, c’est plus qu’il n’en faut.

"Mr Lunard présente ses respects au professeur Rogue et lui demande de bien vouloir cesser de mettre son énorme nez dans les affaires d'autrui."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le Registre du Personnel - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le Registre du Personnel   Le Registre du Personnel - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Registre du Personnel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Collège Poudlard :: Avant de commencer... [HS] :: Les Grimoires des Personnages :: Les Registres des Membres Acceptés-
Sauter vers: